Archive journalières: 6 octobre 2012

Greenpride 2012 les 6 et 7 octobre 2012

  • Parce que l’écologie ne doit pas être associée au pessimisme et à la morosité, il est essentiel d’en faire une fête. Elle est porteuse de solutions pour répondre à la crise sanitaire à laquelle nous faisons face. À destination de tous, la Greenpride est un rassemblement carnavalesque, festif et ludique.

  • Parce qu’aujourd’hui, lorsqu’un enfant vient au monde, il aura 1 risque sur 2 si c’est un petit garçon et 1 sur 3 si c’est une petite fille d’avoir un cancer au cours de sa vie. Ces statistiques augmentent sans cesse.

  • Parce que les questions et les enjeux de santé-environnement sont encore trop peu abordés et méconnus du grand public, pourtant premier concerné.

  • Parce que nous ne pouvons pas être en bonne santé sur une planète malade, l’Appel de la jeunesse, collectif organisateur, a mobilisé toute son énergie pour que chacun sache qu’il existe un lien entre épidémies modernes (cancer, diabète, obésité ou maladies cardiovasculaires, etc…) et pollution de l’environnement et qu’il existe des solutions à la portée de tous pour préserver notre santé.

Rendez vous les 6 et 7 octobre 2012 pour un week-end haut en couleurs !

Dadagreen et garden tricycle, Paule Kingleur / Paris Label

GARDEN TRICYCLE (par Paule Kingleur / Paris Label) : les nouveaux Jardins ambulants dans les bennes des tricycles-enfants vont défiler à la Greenpride ce dimanche 7 octobre, venez les rejoindre pour pédaler et évoquer les circulations douces et désirables…

Guirlande de pyracantha

Rameau de pyracantha couvert de baies rouges, Parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

J’aime les pyracanthas qui poussent en toute liberté, envoyant de part et d’autres leurs rameaux couverts de bouquets denses de fleurs blanches au printemps, puis de petites baies diversement teintées selon les variétés, jaunes, orange ou rouge vif. Les arbustes non taillés sont souvent couverts d’une profusion de fruits arrondis qui font le régal des oiseaux.

Quand on voit cette belle guirlande verte et rouge, on se dit que l’arbuste mérite bien son nom commun de buisson ardent.

Mini citrouille ‘Jack Be Little’

Courge 'Jack Be Little', stand Rustica par Xavier Mathias, Fête des plantes fruits et légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)

C’est certainement ma courge préférée ! Elle est à la fois longtemps décorative, peu encombrante et délicieuse quand on la cuisine. Une adorable petite citrouille qui tient dans la main et révèle un délicat goût de châtaigne quand on la déguste.

La courge ‘Jack Be Little’ est aussi appelée ‘Pomarine’. C’est une variété coureuse qui garde quand même des dimensions très raisonnables, rien à voir avec un potimarron, un potiron ou une courge de Siam. Malgré ses rameaux moins développés que les grandes courges, elle est quand même très productive, offrant 8 à 20 fruits par pied.
Elle a tout d’une mini citrouille, avec des fruits côtelés de 5 à 8 cm de diamètre sur environ 2 à 3 cm de hauteur, pour 100 à 300 g de chair jaune orangé, farineuse et sucrée avec un bon goût de châtaigne.
À consommer farcie, nature en papillote au four (c’est comme cela que je la préfère) ou comme des pommes de terre sautées.

Et pour ceux qui ne veulent pas la manger, vous pouvez la garder longtemps dans une coupe, comme une coloquinte.

J’ai testé la culture en jardinière sur balcon il y a quelques années déjà. La plante atteint très vite deux mètres en tous sens, les longues tiges pendant dans le vide. Ensuite ce sont les petites citrouilles qui se balancent, mais là cela devient plus dangereux, surtout quand il y a un fort coup de vent. On peut aussi la palisser et la faire grimper sur un treillage. C’est moins risqué pour les passants !

Echinacea ‘Pica Bella’

Echinacea 'Pica Bella', Hostafolie, Fête des Plantes Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (91)

Sa couleur est plus classique, mais la finesse des ligules, l’intensité du coloris, le mélange du rose indien et de l’orange font de cette nouvelle variété un des « must have » pour les amateurs d’échinacées.

Des grandes et belles fleurs aux formes parfaites, très graphiques.

Echinacea ‘Pica Bella’ était présentée par Hostafolie, Aarbeienstraat 2, 8850 Ardooie, Belgique. Tél. : 00 32 51 74 80 42. Site Internet : www.hostafolie.eu

Nuit blanche 2012

Nuit blanche 2012 dans Paris

La 11ème édition de la Nuit Blanche vous invite à déambuler le long de la Seine dans Paris, d’Ouest en Est ou inversement.

Après une décennie d’expérimentations et de créations artistiques étonnantes, Laurent Le Bon, directeur du Centre Pompidou-Metz est aux commandes de cette nouvelle édition de Nuit Blanche. Sa proposition s’appuie sur un parcours inédit : une ligne serpentine traversant Paris d’Ouest en Est, de la colline de Chaillot à Ivry-sur-Seine.

Une déambulation fluide et sereine le long de la Seine dont les berges sont exceptionnellement ouvertes sur les deux rives à la piétonisation. Une invitation à explorer l’architecture de la ville dans toute sa complexité contemporaine, où le public pourra profiter pour la première fois, de l’ouverture exceptionnelle de Belvédères, postes d’observations sur la ville d’ordinaire inaccessibles au public, révélant des points de vue inédits sur Paris et la Seine.

À l’image des différentes sources qui alimentent le fleuve, des artistes de toutes générations, confirmés ou émergents, et de toutes nationalités, résidant pour la plupart d’entre eux dans le Grand Paris – en hommage au cosmopolitisme parisien – nourrissent notre imaginaire.

Nuit Blanche 2012 se déroule de 19h le samedi 6 octobre jusqu’à 7h le dimanche 7 octobre.
On peut se rendre à la plupart des lieux d’exposition à n’importe quel moment. Cependant, pour quelques uns, un horaire précis est indiqué dans le programme.

Retrouvez le programme Nuit Blanche 2012 dans les mairies, les Kiosques Jeunes, les lieux partenaires, les stations de métro, les bus et les points d’information. Vous pouvez télécharger le programme sur le site officiel de la manifestation. Sur le parcours Nuit Blanche, quelques lieux ouverts au public proposeront le programme en version papier :
OUEST

  • Musée Guimet – Palais de Tokyo,
  • Musée d’art moderne de la Ville de Paris,
  • Palais de la découverte.

CENTRE

  • Les Arts Décoratifs,
  • Centre Pompidou,
  • Chantier des Halles, point d’information.

EST

  • Institut du monde arabe,
  • Maison Rouge,
  • Betonsalon,
  • École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Val de Seine.