Les jeux de couleurs du raisin d’Amérique (Phytolacca americana)

//Les jeux de couleurs du raisin d’Amérique (Phytolacca americana)

Les jeux de couleurs du raisin d’Amérique (Phytolacca americana)

Phytolacca americana, Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75), 21 juillet 2012, photo Alain Delavie

Est-ce l’été à la météo automnale qui a incité ce grand pied de raisin d’Amérique ou Teinturier à se parer de couleurs vives bien avant l’heure alors même que les grappes de fruits sont encore vertes ? Qu’importe, cela donne de belles transparences…

Le raisin d’Amérique ou phytolaque est une plante vivace herbacée, grande et vigoureuse, qui peut mesurer jusqu’à 3 m de hauteur. Les tiges robustes sont glabres et souvent rougeâtres. Les feuilles sont entières, alternes, ovales et grandes. Vertes le plus souvent, elles prennent des teintes roses et pourprées spectaculaires au fur et à mesure que la belle saison s’avance.

Feuillage d'un raisin d'Amérique, Phytolacca americana, Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Les fleurs à cinq pétales sont blanc­ verdâtre à rose pale. Elles sont disposées en longues grappes. Le fruit est charnu, ridé, d’abord vert puis noir pourpré à maturité. Les grappes de fleurs sont dressées puis pendantes quand les fruits arrivent à maturité.

Feuille de raisin d'Amérique, Phytolacca americana, Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Feuille de raisin d'Amérique, Phytolacca americana, Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Photos prises dans l’école de botanique du Jardin des Plantes de Paris.

By |2012-07-31T21:42:43+00:00août 1st, 2012|plante vivace|5 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

5 Comments

  1. perrée danielle 5 octobre 2012 at 20 h 10 min

    bonjour ; je vois que ces photos -très jolies techniquement parlant – datent d’août 2012 ; pour nous , limitrophes de la forêt de Fontainebleau , le Phytolacca americana L . est une peste végétale , qui est entrain d’envahir petit à petit la forêt et ses magnifiques sous bois , et que nous arrachons par centaines de pieds chaque jour .Nous avons des champs entiers de cette saleté qui dénaturent le paysage et la biodiversité de notre forêt domaniale et de ses alentours .
    Alors entendre des compliments sur sa beauté me fait froid dans le dos ; venez visiter la forêt avec les membres de notre association et nous vous montrerons ce qu’est le phytolacca lorsqu’on le lâche dans la Nature ; vous pouvez vous renseigner sur le net , vous y trouverez une quantité de docs très instructifs, qui vous permettront de relativiser sur la beauté de ce que vous regardez ….
    quant à manger ses jeunes feuilles , bon courage pour la suite .

  2. Alain of Paris 1 août 2012 at 22 h 31 min

    Les jeunes feuilles se mangent comme celles des épinards paraît-il, mais quand la plante est plus âgée comme sur la photo, ce n’est plus le cas.La plante est quand même plutôt donnée comme étant toxique, prudence donc.

  3. Michèle 1 août 2012 at 19 h 01 min

    Très jolis coloris, il est superbe ce raisin d’Amérique!!!

  4. Josette 1 août 2012 at 11 h 41 min

    Joli contraste.

  5. bellaciao 1 août 2012 at 10 h 30 min

    étonnant spectacle ! ça met bien en valeur la structure des nervures, et les coloris sont bien assortis, une vraie peinture. j’ai lu que les feuilles sont comestibles …mais pas très goûteuses ! les baies servaient, parait il, à la teinture, et aussi ….à colorer les vins de qualité médiocre, et ce bien que ces baies aient une action purgative …… comme disait le clochard de l’histoire, le gévéor ça fait mal au …bide !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui