Archives de mots clés: Jardin des Plantes de Paris

Floraison de la patate douce d’ornement ‘Blackie’

Ipomoea batatas 'Blackie', Convolvulacées, en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Le plus souvent cultivées pour leurs feuillages décoratifs très vigoureux et opulents, les patates douces d’ornement peuvent aussi fleurir. Et c’est ce que font en ce moment les plants de la variété ‘Blackie’ installés dans le Jardin des Plantes de Paris.

Ipomoea batatas 'Blackie', Convolvulacées, en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Les fleurs sont peu nombreuses, en forme d’entonnoir, mauve pâle avec un coeur violet plus foncé. Elles se détachent bien sur le feuillage découpé bronze vert à pourpre, pas vraiment noir comme le suggère le nom de cette variété. Chaque fleur ne dure qu’une journée.

Mina lobata si exubérante et colorée en fin d’été

Ipomoea (Mina) lobata en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
La floraison des Ipomoea (Mina) lobata est si généreuse et abondante en fin d’été que les fleurs disposées en épis en cachent presque le feuillage. Si certaines fleurs annuelles ont déjà tiré leur révérence, ce n’est pas le cas pour cette belle plante grimpante exotique.

(suite…)

Canna ‘Panach’

Canna 'Panach' en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Avec son feuillage finement rayé de vert et de jaune, cette variété de grand canna apporte une touche de lumière dans les massifs d’été ensoleillés. La floraison en épis orange vif s’accorde bien avec les teintes des larges feuilles.

Les rayons du soleil accentuent encore la luminosité des panachures jaunes et les motifs des rayures sur les feuilles à l’allure très exotique. En fin d’été, ce canna est bien opulent et se montre sous ses plus beaux atours.

Canna 'Panach' en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Vous pouvez l’admirer en ce moment dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris.

Des amarantes qui trompent énormément

Amaranthus 'Tête d'éléphant' en été dans l'École du Breuil, Paris 12e (75)
En fin d’été, les amarantes ‘Tête d’Élephant’ ont pris des proportions presque gigantesques et leurs gros épis veloutés pourpres se dressent comme autant de trompes dans les massifs de fleurs d’été. C’est plus spectaculaire et curieux que vraiment joli…

(suite…)

Quelques feuillages décoratifs tout l’été

Chou d'ornement et rudbeckias en été dans le parc de Passy, Paris 16e (75)
Il n’y a pas que les fleurs qui font la déco dans les jardins et sur les balcons et les terrasses tout au long de l’été. Voici une petite sélection de feuillages décoratifs photographiés dans les parcs et les jardins parisiens ces dernières semaines.

Les choux frisés sont de plus en plus utilisés dans les massifs d’été et d’automne. Il faut reconnaître qu’ils en imposent et qu’ils ne passent pas inaperçus, le vert, le bleu ou le pourpre de leur feuillage offrant un contraste fort avec les fleurs d’été ou d’automne qui les accompagnent. Sur ma photo, les plantes compagnes sont des rudbeckias annuels.

Acalypha wilkesiana en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
L’acalypha (Acalypha wilkesiana) apporte une touche d’exotisme dans les massifs d’été très ensoleillés. Il existe de nombreuses variétés avec des coloris plus ou moins éclatants. Cet arbuste exotique peut être conservé d’une année sur l’autre en l’hivernant sous serre, à l’abri du gel.

Amaranthus tricolor en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)

Quelques fleurs du pavot en arbre (Romneya coulteri)

Romneya coulteri, Papavéracées, en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Parmi les fleurs remarquables à découvrir en ce moment dans le Jardin des plantes de Paris, ne manquez pas le pavot en arbre (Romneya coulteri) aux grandes fleurs en oeuf sur le plat, avec un gros bouquet d’étamines et des larges pétales blancs.

Romneya coulteri, Papavéracées, en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Le pavot en arbre est difficile à transplanter, mais s’il se plaît là où il est installé, il prospère vite et peut même se montrer envahissant. Il lui faut un endroit très ensoleillé et un sol bien drainé et sec. C’est une espèce originaire de Californie et elle ne supporte pas des températures inférieures à -10°C, d’où sa présence possible au coeur de la capitale. À admirer dans l’école de botanique du Jardin des plantes.