Conseils pour bien acheter une plante d’intérieur

Pothos (Scindapsus) à feuillage argenté chez moi, Aracées, plante d'intérieur

Comment résister à toutes ces plantes vertes magnifiques et à ses superbes potées fleuries qui s’étalent devant vos yeux dans les rayons des jardineries et des fleuristes ou dans d’autres points de vente de jardinage ? Elles sont toutes plus craquantes les unes que les autres. À offrir ou garder pour vous, voici quelques conseils pour vous laisser tenter sans risque.

Où les acheter ?
Chez un horticulteur spécialisé, un fleuriste ou dans une jardinerie où le vendeur peut vous donner de précieux conseils. C’est dans ces magasins que vous trouvez la gamme la plus large et variée. Vous trouvez aussi des plantes d’intérieur sur les marchés, mais soyez très prudent car elles ont été beaucoup transportées et parfois soumises à des courants d’air et des chocs thermiques souvent fatals, surtout pendant la période hivernale. Un phalaenopsis ou un anthurium soumis à des températures de moins de 5 °C (ce qui est fréquent sur un étal de marché en hiver) risque fort de ne pas supporter le traitement, mais vous ne le découvrirez que dans les semaines qui suivent votre achat…
Vous pouvez aussi acheter des plantes d’intérieur dans une grande surface alimentaire ou de bricolage, souvent à des prix défiants toute concurrence. Mais repérez le jour de l’arrivage, car elles ne sont ensuite plus guère soignées et leur qualité décline rapidement.

Comment les choisir ?
Les premiers critères de sélection sont bien évidemment vos goûts personnels, mais ne craquez pas sans avoir pris en compte les conditions d’accueil que vous pouvez offrir et les besoins culturaux de vos futures plantes d’intérieur. La plus ou moins grande clarté de votre intérieur ainsi que la température qu’il y fait tout au long de l’année sont des critères importants. Et ne sous estimez pas la fréquence des soins exigée par la plante. Certaines espèces ne supportent pas le moindre oubli ou retard d’arrosage…
Lors d’un premier achat, achetez des jeunes plantes, plus faciles à acclimater que les gros spécimens, et surtout moins chères.
Observez le feuillage de la plante, qui ne doit pas avoir de feuilles ternes, pendantes ou jaunes. Il ne doit pas y avoir de parasites, ni de tiges dégarnies et les racines ne doivent pas sortir du pot.
Pour les plantes fleuries, choisissez un pied avec un tiers au moins des boutons épanouis et de nombreux boutons floraux prêts à s’ouvrir. Évitez les potées aux fleurs complètement épanouies car la floraison ne va plus durer longtemps.

Quand les acheter ?
Il n’y a pas vraiment de saison pour acheter des plantes d’intérieur, surtout quand il s’agit de végétaux à feuillage décoratif. Mais pour les potées fleuries, il faut tenir compte de la période normale de floraison. Achetez les azalées des fleuristes au printemps. Elles sont plus robustes que celles proposées en automne et à Noël. Il en est de même pour les gardénias et les hibiscus vendus à longueur d’année : les sujets les plus résistants sont proposés pendant l’été. Achetez les cyclamens en fin d’été et en automne, les poinsettias et les cactus de Noël en fin d’automne et en hiver.

Quelques précautions…
Le transport est toujours une opération délicate. En hiver, faites attention aux brusques changements de température quand vous les transportez entre le point de vente et l’extérieur du magasin. S’il gèle, il est préférable de les faire soigneusement emballer. En été, ne laissez pas les plantes enfermées dans la voiture en plein soleil, car elles périraient d’un coup de chaud.

Commentaire (1)

  1. Sylvaine

    J eles achète chez mon fleuriste, elles sont assez chères mais de très bonne qualité et aussi sur Plantes et Jardins, ils ont une belle collection.
    Mais je ne les achète pas s’il gèle dehors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer5
Partagez