Neige sur le Jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

L’hiver qui s’est parfois fait attendre sait frapper avec force et vigueur. Mais le froid a des vertus et il est bienvenu dans nos jardins habitués à la succession répétée de saisons froides et plus chaudes.

Une période de froid intense nettoie le jardin d’un grand nombre de ses ravageurs. L’effet désinfectant du froid se remarque notamment sur les populations de pucerons, qui prolifèrent et envahissent les jardins quand l’hiver reste anormalement doux.

« Hiver gelé fait vermine trépasser »

Le froid a l’avantage d’empêcher les mauvaises herbes de pousser. Il en est de même pour les plantes un peu trop envahissantes qui ralentissent leur croissance. Provisoirement certes, mais pendant quelques semaines, le jardinier a un peu de répit.

Certaines graines ont besoin d’une période de froid pour pouvoir ensuite germer, leur dormance étant levée sous l’action des basses températures. C’est le froid durant la période automno-hivernale qui lève la dormance des bourgeons des arbres caducs. Ainsi, un arbre de région tempérée, privé de froid pendant l’hiver, ne démarrerait pas au printemps : ses bourgeons resteraient dormants.

Le froid vif casse les grosses mottes de terre lourde et finit par favoriser son ameublissement.

Et quand il fait trop froid dehors pour jardiner, cela laisse tout le temps pour lire des livres de jardinage ou consulter les nouveaux catalogues de graines ou plantes.  Des occasions de trouver plein d’idées pour son bout de jardin.