Archive journalières: 15 janvier 2013

Encore une autre violette cornue aux coloris originaux

Potée fleurie de violette cornue (Viola cornuta) en plein hiver sur mon balcon, Paris 19e (75)

Un coloris qui oscille entre le jaune d’or, le mordoré et le café au lait… Avec une pointe de rose violacé sur certains pétales. Et toujours ces adorables petites fleurs qui semblent vous regarder et vous sourire. Vivement le retour du printemps que ces violettes cornues reprennent leur croissance et redémarrent en se couvrant de fleurettes charmantes.

Potée fleurie de violette cornue (Viola cornuta) en plein hiver sur mon balcon, Paris 19e (75)

J’ai bien fait de les prendre en photo avant l’arrivée du froid, car depuis hier, mes pauvres violettes cornues sont toutes racornies. L’effet du gel, impressionnant, mais en principe au moindre redoux, ces petites plantes bisannuelles devraient repartir de plus belle.

3ème édition du concours « Jardiner Autrement, réduisons l’usage des pesticides au jardin »

Concours Jardiner autrement

La troisième édition du concours « Jardiner Autrement, réduisons l’usage des pesticides au jardin » récompensant les pratiques au jardin économes en pesticides et respectueuses de l’environnement s’est ouverte hier, lundi 14 janvier 2013 à 12h.

Quelle que soit la taille de leur espace de jardinage, individuel ou collectif, avec ou sans potager, en extérieur ou en intérieur, les jardiniers peuvent proposer leur candidature jusqu’au 2 avril 2013. Ce dossier consiste en une présentation de leurs pratiques de jardinage, en particulier celles permettant de réduire ou d’éviter l’usage des pesticides. Il est téléchargeable sur le site Jardiner Autrement depuis le lundi 14 janvier et jusqu’au 2 avril 2013.

Un jury, composé de personnalités du monde horticole et d’experts de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF), étudiera tous les dossiers et sélectionnera les 10 lauréats. La qualité des dossiers sera appréciée notamment sur la mise en œuvre d’une démarche globale de jardinage raisonné, sur l’évolution des pratiques et sur le partage des savoir-faire avec l’entourage du jardinier.

Les 5 premiers lauréats se verront attribuer le prix Jardiner Autrement et remporteront un week-end pour deux personnes sur le thème du végétal et du jardinage raisonné. A cette occasion, ils rencontreront les autres lauréats, pourront échanger avec des personnalités du monde du jardin et découvriront des lieux remarquables (valeur approximative : 500 euros). Les 5 lauréats suivants recevront une sélection de beaux ouvrages sur les plantes et les jardins (valeur approximative : 100 euros). (suite…)

Visite du chantier de restauration des parterres de broderies et de gazon du Domaine de Sceaux (92)

Photomontage du projet de réintroduction des parterres de broderie et de gazon de la Grande perspective ©Pierre-André Lablaude, architecte en chef des monuments historiques

Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Yves Révillon, Vice-président du Conseil général en charge du Patrimoine non scolaire et de la Promenade bleue et des Promenades vertes, ont effectué une visite du chantier de réintroduction des parterres de broderies et de gazon du Domaine de Sceaux, à l’origine conçus par André Le Nôtre.

Cette visite était commentée par Pierre-André Lablaude, Architecte en chef des Monuments historiques et Maître d’œuvre du projet.
Le Conseil général des Hauts-de- Seine s’est fixé pour objectif de valoriser l’histoire des lieux en soulignant cette perspective paysagère majeure et en jouant sur la hiérarchie des parterres, fidèle en cela aux jardins réguliers des XVIIème et XVIIIème siècles.

En 2013, le Conseil général des Hauts-de-Seine célébrera le 400ème anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre (1613-1700) avec la restauration des parterres de broderies et de gazon, des conférences, des visites guidées, des spectacles, des expositions.

Le chantier de restauration du parterre de borderies et de gazon en quelques chiffres:

  • 4 hectares réaménagés,
  • 8 mois de travaux,
  • 176 nouveaux ifs de 1,50 m taillés en topiaire,
  • 125 000 buis, soit 6 km de linéaire végétal,
  • 9 600 m2 d’engazonnement.

(suite…)