Un été catastrophique pour les tomates, pas pour l’impatiens de Balfour

/, météo et climat, plante annuelle/Un été catastrophique pour les tomates, pas pour l’impatiens de Balfour

Un été catastrophique pour les tomates, pas pour l’impatiens de Balfour

Touffe d'impatiens de Balfour (Impatiens balfourii), Parc floral de Paris, Paris 12e (75)

Le temps frais et humide du printemps et de l’été a mis en péril de nombreuses cultures de tomates dans les potagers de la moitié nord de la France et de la région parisienne en particulier. Mais ce temps pourri fait le bonheur des plantes qui aiment une certaine fraîcheur, comme la mignonne impatiens de Balfour, qui devrait beaucoup se ressemer cette année…

Il faut d’ailleurs que j’en remette un ou deux pieds sur mon balcon bien défleuri. Tant pis si je suis envahi l’année prochaine !

By |2012-08-03T22:11:17+00:00août 4th, 2012|fleur, météo et climat, plante annuelle|5 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

5 Comments

  1. Michèle 4 août 2012 at 20 h 35 min

    ça pour se ressemer,çà se ressème même dans les endroits ou rien ne pousse, les fleurs sont mignonnes, faire éclater les graines marrant!!!Elles sont présentes chaque année, très envahissantes, mais faciles à enlever et ne laisser que celles qui bouchent bien les trous, et en plus elles fleurissent très longtemps!!!Je les aime bien!!!

  2. bellaciao 4 août 2012 at 18 h 11 min

    évidement, ce n’est pas le même usage ….. et en mettant des impatiens autour des tomates, tromperait on l’ennemi ???eh eh eh

  3. Josette 4 août 2012 at 11 h 18 min

    Envahissante sans aucun doute mais mille fois mieux que le chiendent !

  4. jpp 4 août 2012 at 11 h 02 min

    J’ai déjà dit tout le bien que je pense de cette fleur à laisser se ressemer spontanément et à garder là où on veut la garder (elle s’arrache extrêmement facilement). Même remarque pour la « pompeuse » impatiens de l’Himalaya.

  5. Martine 4 août 2012 at 10 h 03 min

    Les jardins en sont envahies depuis plusiers années

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui