Botte rieuse pour météo pleureuse

Botte rieuse, salon Lire au jardin 2012, château du Grand Trianon, Domaine de Versailles

Cette botte ornée d’un grenouille souriante est tout à fait de circonstance compte tenu de la météo catastrophique de ce printemps. Mais quel temps pourri !

Et me voici avec une angine au mois de juin, à une semaine de l’été…

Les prévisions saisonnières de la Chaine Météo sont plutôt mitigées pour la météo de l’été prochain :

  • Le mois de mai est un indicateur assez représentatif du temps qui devrait dominer pendant l’été : les conclusions confirment donc une saison orageuse active, c’est à dire un temps souvent changeant, présentant des « pics de chaleur » suivis de vagues orageuses et de rafraichissements.
  • Les abondantes précipitations survenues depuis début avril excluent désormais le spectre de la sécheresse. Comme prévu initialement la saison des orages est active, ce qui permet une hydratation des sols superficiels pour l’agriculture.
  • Juin : Au final, ce mois de juin devrait être assez chaud et surtout très orageux sur la France métropolitaine. On peut craindre des phénomènes violents. Orages et jours de fortes chaleurs alterneront.
  • Juillet : Ce serait le mois le plus estival : assez bien ensoleillé, ponctuellement très chaud, avec tout de même cette tendance orageuse persistante notamment sur l’est du pays et en montagne. On risque donc des vagues de chaleur ainsi que de violents orages, susceptibles d’entrainer encore des dommages.
  • Août : Le mois d’aout pourrait être moins chaud et parsemé de jours de pluie et d’orage. Il n’est pas possible d’en dire plus pour l’instant, mais il semble logique qu’une anomalie chaude ne puisse pas se maintenir uniformément tout l’été. Mais les indices restent globalement « de saison ». Certains modèles envisagent une anomalie « un peu plus fraiche ».
  • Septembre : De saison. Tendance agréable. Assez bien ensoleillé, avec des conditions anticycloniques. Les premiers orages méditerranéens pourraient s’organiser dans le sud-est.

Faisons contre mauvaise fortune bon coeur car cela pourrait être bien pire, comme le rappellent les relevés de Météo France.
Records mensuels de température minimale observés :

  • le 5 juin avec 1,6°C à Epehy (Somme), l’ancien record étant de 1,8°C le 12/06/2011;
  • le 5 juin avec 1,7°C à Montdauphin (Seine-et-Marne), l’ancien record étant de 2.6°C.
  • le 9 juin avec 5,1°C à Fontenay (Vendée), l’ancien record étant de 5,4°C le 5 juin 2005.

Commentaires (4)

  1. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Merci Sylvaine, vivement le week-end, j’ai besoin de repos 🙂

  2. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Bon rétablissement ! Sous le soleil j’espère 😉

  3. Sylvaine

    Soigne toi bien, ce n’est guère surprenant, tu sais, avec les températures matinales très fraiches.
    Les gens ne savent plus comment s’habiller, j’en ai rencontré avec des tenues d’été très légères et d’autres avec des bottes fourrées !
    Je ne crois guère aux prévisions météo mais il semble logique que la moindre chaleur entraine des orages avec toute l’eau qui est tombée !

  4. Michèle

    Et dire qu’on nous dit que ça se réchauffe!!Moi aussi, j’ai attrapé un gros rhume!!!c’est pas de saison!!En tous les cas les bottes grenouille sont bien jolies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez