Archives de mots clés: domaine de Versailles

Les lauréats du prix Versailles « Lire au Jardin 2015 »

Pour la quatrième édition du prix Versailles « Lire au Jardin », le jury présidé par Catherine Pégard, présidente de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, a décerné le 3 juin 2015 le « Grand prix du livre Versailles lire au Jardin » et le « Prix du livre Versailles jeunesse ».

Le prix Versailles « Lire au Jardin » récompense et soutient le dynamisme de la production éditoriale dans le domaine de l’art des jardins et du jardinage. Le 1er avril dernier, un comité de lecture réuni autour d’Alain Baraton, jardinier en chef des jardins de Trianon, du grand parc de Versailles et de Marly, avait préalablement sélectionné cinq ouvrages dans deux catégories : « Grand Prix du livre Versailles Lire au Jardin » et « Prix du livre Versailles jeunesse ». Le jury s’est réuni le 3 juin afin de désigner les lauréats. Il était composé de : Catherine Pégard, Présidente de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles ; Alain Baraton, Jardinier en chef des jardins de Trianon, du grand parc de Versailles et de Marly ; Alain Ducasse, Chef cuisinier ; Guiseppe Penone, Sculpteur ; Vincent Piveteau, Directeur de l’École Nationale Supérieure de Paysage ; Apollonia Poilâne, Présidente du Groupe Poilâne ; Jean-Marie Rouart, de l’Académie Française ; Françoise Simon, Directrice de la Librairie des Jardins à Paris, représentante du Comité de lecture ; Jean-Michel Wilmotte, Architecte.

Jardins de papier de Rousseau à Modiano,  Evelyne Bloch-Dano, Stock

Grand Prix du livre Versailles Lire au Jardin

Jardins de papier. De Rousseau à Modiano, Évelyne Bloch-Dano
Stock, 2015
Jardins de papier ou rêves de jardins ? Après une promenade historique du paradis de la Bible aux parcs à l’anglaise, Évelyne Bloch-Dano montre comment, dans les romans, le jardin est le reflet de l’âme, le travail qui rend meilleur, le repos mérité, la nostalgie de l’enfance, le rêve d’un monde idéal. De Rousseau à Proust, de Dumas à Sand, de Colette à Modiano, le jardin apparaît à la fois comme représentation du réel et miroir de l’imaginaire. Il y a aussi une part d’autobiographie joyeuse dans ce vagabondage cultivé : tout lecteur saura parcourir, déchiffrer, aimer, ce tableau naturel. (suite…)

Les jardins de Versailles suspendus au coeur des Aéroports de Paris

Les jardins de Versailles, photo Hervé Tiernisien
En partenariat avec le château de Versailles, Aéroports de Paris expose « Les Jardins du château de Versailles » dans l’ensemble des terminaux de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly.

Depuis le 27 octobre et jusqu’au 24 novembre 2014, une centaine d’affiches grand format en français et en anglais déploie le travail d’Hervé Ternisien, qui a photographié au fil des saisons le chef d’œuvre d’André Le Nôtre et de Louis XIV. 64 clichés différents permettront aux voyageurs de parcourir les jardins de Versailles depuis les terrasses du Château, jusqu’au secret des bosquets, des dédales des allées jusqu’à l’intimité du Hameau de Marie-Antoinette. Ces images révèlent la magie du domaine de Versailles, véritable pendant végétal au château du Roi Soleil, plus grand musée de statuaire en plein air d’Europe.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre de la programmation culturelle proposée par Aéroports de Paris à ses passagers afin de leur offrir un accueil de qualité et un temps d’évasion et de culture en lien avec l’univers parisien. Dès janvier 2013, Aéroports de Paris s’est doté d’un Espace Musées, libre d’accès et gratuit, au sein du terminal 2E de Paris-Charles de Gaulle. En complément des expositions organisées par l’Espace Musées, Aéroports de Paris déploie désormais des expositions dans ses terminaux afin d’améliorer l’expérience passagers.

Le château de Versailles, haut lieu du patrimoine culturel, emblème de l’art de vivre et des savoir-faire français répond par ce partenariat original, à sa mission de rayonnement et de valorisation de la culture nationale dans le monde entier. En donnant à voir Versailles autrement, cette exposition est aussi une invitation à venir ou revenir découvrir le domaine dans toute sa diversité.

(suite…)

Chrysanthèmes géants au Grand Trianon jusqu’au 15 novembre 2014

Exposition Fleurs impériales au Grand Trianon, Versailles (78)
J’ai été invité hier vendredi à l’inauguration de la nouvelle exposition du Domaine national de Versailles : Fleurs impériales au Grand Trianon. Et j’ai pu découvrir les deux « Ozukuri », des chrysanthèmes géants couverts de centaines de fleurs, symboles impériaux au Japon, installés jusqu’au 15 novembre 2014 dans le péristyle du Grand Trianon. Un événement unique pour des fleurs accueillies pour la première fois en France.

Ozukuri, chrysanthème géant, exposition Fleurs impériales au Grand Trianon, Versailles (78) (suite…)

Lauréats du prix Versailles « Lire au jardin 2014 »

Pour cette troisième édition, un jury présidé par Catherine Pégard, présidente de l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, a décerné hier mercredi 28 mai le prix Versailles « Lire au jardin 2014 ».

Le prix Versailles « Lire au jardin 2014 » récompense et soutient le dynamisme de la production éditoriale dans le domaine de l’art des jardins et du jardinage. Le 3 avril dernier, un comité de lecture (dont j’ai eu le plaisir de faire partie) réuni autour d’Alain Baraton, jardinier en chef des jardins de Trianon, avait préalablement sélectionné cinq ouvrages pour chacune des trois catégories suivantes : « Esprit de jardin », « Graine de jardin » et « Jardin pratique ». Un jury prestigieux s’est réuni le mercredi 28 mai 2014 afin d’annoncer les lauréats. Il était composé de : Catherine Pégard, Présidente de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles; Alain Baraton, jardinier en chef du parc de Versailles et des jardins de Trianon; Hugues R. Gall, membre de l’Institut, Directeur de la Fondation Claude Monet à Giverny; Alain Schmitz, Président du Conseil Général des Yvelines; Apollonia Poilâne, Présidente du Groupe Poilâne; Bernard Collin, abonné « Un an à Versailles »; Anne-Marie Dujardin, abonnée « Un an à Versailles »; Olivier Poirier, abonné « Un an à Versailles »; Françoise Simon, Directrice de la librairie des jardins, représentante du Comité de lecture.

Les ouvrages récompensés sont :
Dans la catégorie « Esprit de jardin » (essais, romans, beaux livres)
Georges FETERMAN, Histoires d’arbres remarquables, Plume de carotte, 2014.
Depuis 2000, l’association ARBRES descerne le label « Arbre remarquable » à ces monuments végétaux, ces arbres qui par leur valeur historique, esthétique ou botanique s’avèrent exceptionnels. Aujourd’hui en France, plus de 350 arbres sont labelisés et l’auteur, Georges Feterman, nous présente ici 60 d’entre eux, dans des portraits étonnants qui révèlent les histoires humaines inextricablement liées à ces arbres vénérables. Des photographies illustrent chaque portrait, et en superposition, d’un coup de crayon, le dessinateur Titwane fait ressurgir les histoires racontées, à l’ombre de ces arbres remarquables.

Georges FETERMAN, Histoires d’arbres remarquables, Plume de carotte, 2014

(suite…)

Exposition « Le Nôtre en perspectives 1613-2013 » du 22 octobre 2013 au 23 février 2014

Affiche de l'exposition André Le Nôtre en perspectives 1613 - 2013
Bouquet final de l’année Le Nôtre qui célèbre le 400e anniversaire de la naissance du jardinier du roi au château de Versailles, cette exposition offre, contre les idées reçues, une image aussi nouvelle que surprenante de l’homme, de son art et de son influence. Jardinier, dessinateur, architecte, ingénieur et hydraulicien, paysagiste et urbaniste, collectionneur, magicien de l’espace, André Le Nôtre, ami intime de Louis XIV, transforme les rêves des princes en réalité.

Parcours de l’exposition

1ère partie : un homme d’honneurs

Le Nôtre collectionneur
Jardinier du roi, dessinateur, contrôleur général des bâtiments, arts et manufactures, André Le Nôtre était aussi un grand collectionneur. L’exposition s’ouvre sur sa collection, un cabinet de peintures et de sculptures rempli de chefs-d’oeuvre.
Pour la première fois sera rassemblée la collection d’œuvres d’art de Le Nôtre, si remarquable qu’elle était mentionnée dans les guides touristiques de l’époque et qu’au moment de prendre sa retraite officielle à l’âge de quatre-vingts ans, il en offrit les chefs-d’œuvre au roi. Ce don, qui frappa l’Europe entière, constitue l’une des plus importantes contributions d’un particulier à l’enrichissement du patrimoine national. Des peintures exceptionnelles de Poussin, du Lorrain, de Brueghel, de l’Albane, des bustes antiques, des petits bronzes, des médailles et gravures ou encore des porcelaines illustrent le don de le Nôtre et seront exposés.

Des origines aux honneurs, commanditaires et réalisations
Le visiteur découvre les origines familiales de Le Nôtre puis les étapes de sa carrière.
Sa formation chez le peintre Vouet, ses amis et protecteurs, l’importance de ses charges (notamment celle de contrôleur général des bâtiments), son voyage en Italie, ses honneurs et sa fortune. Sont répertoriées et illustrées les créations que l’on peut attribuer à Le Nôtre avec certitude, selon le dernier état des recherches, et qui attestent de la variété de ses commanditaires : le roi, la famille royale, les ministres et dignitaires ecclésiastiques, les princes étrangers. Autant de sections rayonnant autour de la statue équestre de Louis XIV : « Du moment qu’il était au roi, tout le monde voulait l’avoir ».

(suite…)

Le temple de l’Amour dans le jardin anglais du Petit Trianon à Versailles (Yvelines)

Temple de l'Amour dans le Jardin anglais du Petit Trianon, Domaine de Versailles, Yvelines

Samedi dernier, j’ai eu l’immense plaisir de découvrir des parties plus intimes du Petit Trianon, notamment le Théâtre et la chambre de la Reine. La fenêtre ouverte, Marie-Antoinette pouvait contempler le jardin anglais et le temple de l’Amour. Je me suis mis à la fenêtre et j’ai pris en photo ce paysage conçu pour elle et qu’elle seule avait le privilège d’admirer tout à loisir.

Dans le cadre d’une nouvelle rencontre Versailles Intime, Jean-Paul Gousset, Directeur Technique de l’Opéra Royal, nous a guidé dans les coins et recoins du Petit Trianon en nous contant mille et une anecdotes que je n’ai malheureusement pas toutes retenues, trop accaparé par ce que je découvrais et voyais. Mais j’ai appris qu’avant de planter ce merveilleux jardin, le paysage était dessiné et peint sur une grande toile pour permettre à la Reine de se faire une idée de ce que les jardiniers allaient faire et de ce qu’elle verrait ensuite. Cela lui permettait de donner son avis et de demander des modifications, puis les jardiniers passaient à l’action et réalisaient pour de vrai ce paysage royal telle qu’elle le désirait.

En vous connectant sur le site du château de Versailles, vous pouvez réserver une visite en petit comité (18 personnes au maximum) pour découvrir le Petit Trianon et le théâtre de la Reine. Visites en français uniquement. Horaires : 13h30 ou 15h15. Durée : environ 1h30. Tarif 16 euros.

Mille mercis à Diane Drubay de Buzzeum et à l’équipe marketing / nouveaux médias du Château de Versailles.