Suresnes fait fleurir le développement durable

Le mercredi 6 avril 2011, la ville de Suresnes (Hauts-de-Seine) se joint à l’opération Laissons pousser ! qui invite les citoyens à semer des fleurs sauvages sur l’espace public et à porter un nouveau regard sur la biodiversité des pavés.

Partant du constat que la biodiversité n’est pas qu’une affaire de grands espaces naturels mais aussi celle des citadins elle veut prouver que même le béton peut se faire accueillant pour la nature sauvage. en créant de véritables jardins de poche. Un objectif plébiscité par les Français qui sont sept sur dix à estimer qu’il n’y a pas assez de végétal en ville (enquête Unep-Ipsos 2010). En Ile-de-France, une personne sur trois regrette de ne pas avoir assez de liens avec la nature et les jardins. L’opération encourage aussi les citadins à investir leur quartier, se l’approprier, le respecter davantage et vouloir l’embellir… Ce peut aussi être l’occasion de réapprendre à observer la nature ordinaire, et, tout simplement d’admirer la beauté d’une rue pleine de fleurs des champs…

De 10h à 12h, esplanade Merlin de Thionville : Laisser pousser sur les balcons
À l’invitation des membres du conseil consultatif du quartier Centre-Ville : Conseils de jardinage pour les habitants vivant en appartement et souhaitant cultiver en jardinière comme s’ils avaient un potager. Les participants recevront un sachet de semis pour gazon fleuri et un plan d’herbes aromatiques. L’opération s’adressera tout particulièrement aux occupants des quatre tours Cités Unies dont la réhabilitation récente a prévu l’installation de balconnières sous les fenêtres.

À partir de 17h : Fleurir les pieds d’arbres
A l’invitation des six conseils consultatifs de quartier, les habitants, munis si possible de leur matériel de jardinage (petites pelles et pioches), pourront, accompagnés par un jardinier, fleurir les pieds des acacias, des frênes, des ormes ou des noisetiers de leur quartier. Et se réapproprier des espaces auxquels on prête peu attention et que l’on a parfois tendance à détériorer.

Commentaires (2)

  1. Fleur

    Une opération et une initiative qui mériterait de se faire connaitre !

  2. jpp

    La dernière journée à thèmes de la SNHF nous a permis de découvrir Suresnes, et la banlieue heureuse (rarement en Seine Saint-Denis les journées de la SNHF !).
    De bonnes intentions donc et quelques belles réalisations. Le vilain petit canard aura quant-même noté que le vigneron estime que sa vigne est trop grande pour être cultivée en bio par un seul homme,ce qui est sans doute vrai .Quand à « Laissons pousser… »
    Sympathique les pieds d’arbre. Et contrastant avec la campagne de bétonnage engagée par la Mairie de paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez