L’opulente floraison des géraniums de Madère au Parc floral de Paris (75)

Peu rustique, cette espèce botanique de géranium est réservée aux climats doux ou aux serres ou vérandas peu chauffées dans les régions où il gèle. Un des pavillons du Parc floral de Paris (Paris 12e) en abrite quelques pieds, actuellement en pleine floraison. Les énormes bouquets de fleurs sont vraiment très spectaculaires. Un régal pour les amateurs d’exotisme !

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense) en pleine floraison, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense) en pleine floraison, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Le géranium a un aspect et des proportions étonnantes. Les feuilles très découpées et dentelées sont très grandes, d’un vert vif brillant, portées par de longs pétioles retombants bruns. Elles forment une rosette imposante et pyramidale.

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense), Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Du centre de la rosette de feuilles émerge un faisceau d’épaisses tiges atteignant 1 m de haut et s’élargissant pour former un nuage d’aspect vaporeux et fleuri de rosé. Les pédoncules sont de couleur rouge pourprée. Ils sont glanduleux et poisseux et recouverts d’une épaisse couche de poils argentés donnant cette impression nuageuse.

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense) en pleine floraison, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Les fleurs recouvrent l’ensemble abondamment ; elles sont composées de 5 pétales légèrement dentés, rosé magenta veiné de rosé soutenu à cœur plus foncé. La floraison est printanière.

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense) en pleine floraison, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense) en pleine floraison, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Hauteur et étalement jusqu’à 1.50 m. Il faut donc prévoir une belle potée et une place importante pour stocker la plante en hiver, la pièce devant absolument être très lumineuse.

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense) en pleine floraison, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Ce géranium se multiplie par semis. Il se ressème d’ailleurs spontanément dans les régions à climat doux. Les jeunes plants fleurissent après trois ou quatre ans de croissance. La floraison annonce la mort de la plante, qui donne une profusion de graines.

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense) en pleine floraison, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

La plante est peu rustique, surtout quand elle est cultivée en pot ou dans une terre mal drainée qui reste humide en hiver. Elle meurt à partir de -4 °C, les parties aériennes sont atteintes à partir de -2 °C.

Commentaire (1)

  1. Muriel

    Je voudrais acheter des graines de géranium de madère . Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 Partages
Partagez10
Tweetez
+11
Enregistrer
Partagez