‘Sun Lover’, la tulipe délire

Tulipe 'Sun Lover', Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)

Extraordinaire, non ? Chacune des fleurs de cette variété de tulipe est presque de la dimension d’une assiette à dessert. Les tiges ploient sous la charge, mais les fleurs ont quand même bien résisté aux intempéries de ces derniers jours très arrosés. Retenez son nom : ‘Sun Lover’.

Tulipe 'Sun Lover', Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)

Et ces couleurs chaudes et lumineuses à souhait, mélange de jaune d’or et d’orange presque feu, un vrai bonheur quand le printemps fait dans la grisaille !

Tulipe 'Sun Lover', Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)
Tulipe 'Sun Lover', Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)

Je ne sais pas si l’automne prochain il sera possible de trouver cette variété incroyable, mais je la verrai très bien en suspension sur mon balcon. Au printemps, c’est du soleil garanti pendant quelques semaines, quelle que soit la météo.

Tulipe 'Sun Lover', Parc Floral de Paris, Paris 12e (75)

Cette tulipe est présentée avec de nombreuses autres variétés dans le Parc Floral de Paris. Les floraisons commencent à être déjà bien avancées, la pluie en a malmené certaines, mais cela vaut encore la visite. Avec de quoi noter ou photographier pour retenir vos variétés coup de coeur.

Il s’agit d’une tulipe double tardive (aussi appelée tulipe à fleurs de pivoines). Les bulbes ne seront disponibles qu’en fin d’été et en automne. ‘Sun Lover’ est proposée en pré-réservation sur les sites Internet Une Fleur Un Jardin.com et LesBulbesaFleurs.com. À surveiller en septembre prochain…

Commentaires (9)

  1. laurent

    Ce n’est pas ce que je sous-entendais (que tu étais partisan du « bigger is better »), désolé pour mon manque de clarté.

    Pour la résistance au poids, on dirait qu’elles ont ployé avant de se redresser et d’éclore. Plus facile sans doute pour résister aux averses! 🙂 Mais elles sont effectivement restées belles.

  2. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    À moins d’avoir une terre très sablonneuse et bien drainée, les tulipes hybrides doivent plutôt être arrachées chaque année quand elles sont devenues jaunes et sèches. Cela permet d’éliminer les bulbilles, quitte à les replanter ailleurs pour qu’ils grossissent mieux. Grosses tulipes, grosses pivoines, grosses roses… Il faut des fleurs pour tous les goûts (et les dégouts) 🙂

  3. Alain of Paris (Auteur de l'article)

    Je n’ai pas dit que le plus gros est le meilleur. Je trouve extraordinaire d’avoir des fleurs aussi doubles qui ont si bien résisté aux averses parfois violentes de ces dernières semaines. Et j’adore la couleur et cet aspect de gros soleil. Il est tellement caché à Paris…

  4. bellaciao

    je vais jouer les rabat-joie, mais dites voir à quoi sert une tulipe qui ne ressemble pas à une tulipe ? et tout comme laurent, je ne suis pas preneuse du « toujours plus gros », j’aime mieux 25 tulipes de taille normale qu’une seule de ce genre ….. c’est un exploit d’hybrideur digne de la folie des tulipes qui avait saisi l’europe il y a quelques siècles, savoir comment elle évoluera …et puis il doit falloir la déterrer chaque saison ??

  5. laurent

    Et moi, j’allais proposer la comparaison avec les renoncules! 😉

    Cette super-double est pas mal, mais savoir qu’elle fait la taille d’une assiette me coupe l’envie. Je suis de moins en moins d’accord avec le « bigger is better »…

  6. nanou

    on dirait des oeillets d’inde

  7. SHARON HOBBY

    on dirait des soucis

  8. Edwige

    magnifique!!!!
    je note pour le mois de septembre!!

  9. mamiefanfan

    j’adore !!!!!!!!!!!!!!!
    je vais en réserver pour l’automne prochain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

39 Partages
Partagez5
Tweetez
+1
Enregistrer33
Partagez1