Archive journalières: 22 mai 2012

Àssis à l’ombre d’une belle viorne

Viorne au-dessus d'un banc au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Si la pluie voulait bien cesser et laisser la place enfin au soleil, nous pourrions savourer les chaudes tièdes heures de la journée sur un banc dans un jardin ou un parc. Et si le soleil devenait trop intense (on peut toujours rêver), pourquoi ne pas prendre le frais sous une belle viorne ?

Viorne au-dessus d'un banc au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Viburnum plicatum à priori, mais peut-être une de ses variétés : ‘Watanabe’, ‘Lanarth’, ‘Mariesii’ ? Dans tous les cas, superbe !

Fleurs de viorne tombées sur un banc au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Mais hélas, les vannes du ciel sont ouvertes, les promeneurs fuient à l’abri et les fleurs tombent, emportées par les éléments qui se déchainent… Oh, soleil, quand reviendras-tu ?

Chionanthus virginicus, une belle curiosité

Chionanthus virginicus, ɉcole du Breuil, Paris 12e (75)

L’arbre de neige ou arbre à franges… Comme cet arbuste (Chionanthus virginicus) porte bien ses noms, paré d’une myriade de fleurs effilées blanches qui lui donnent un petit côté échevelé et ébouriffé ravissant. Vaporeux en diable !

Arbre à franges, Chionanthus virginicus, ɉcole du Breuil, Paris 12e (75)

Chionanthus virginicus est originaire du Sud-Est des États-Unis. La jolie floraison blanche apparaît en mai. Elle est suivie de fruits bleu-noir. Le feuillage caduc est vert devenant jaune en automne.

(suite…)

Rose Blue Eyes

 

Rosier 'Blue Eyes', Les Rosiers de Saint Aubin, Journées des Plantes de Courson, Printemps 2012, Domaine de Courson, Courson-Monteloup (Essonne)

Le rosier Blue Eyes attire le regard dès le premier coup d’oeil avec ses fleurs semi-doubles au coloris inédit. Quand je l’ai aperçu de loin vendredi dernier lors des Journées des Plantes de Courson (Essonne), j’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’une pivoine.

Rosier 'Blue Eyes', Les Rosiers de Saint Aubin, Journées des Plantes de Courson, Printemps 2012, Domaine de Courson, Courson-Monteloup (Essonne)

Les fleurs de ce rosier polyantha ont un coeur pourpre violacé sur un fond blanc nacré et teinté de lavande rappelant la fleur d’une pensée ou de l’althéa. Elles ont un puissant parfum citronné. (suite…)

Les rencontres nocturnes du musée Rodin : Histoires de jardins

Le Penseur dans la roseraie du jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Le musée Rodin propose tous les mercredis jusqu’à 20h45, une série de « rencontres nocturnes »» littéraires, théâtrales, paysagères et artistiques offrant un regard différent sur les collections, le jardin, le musée. Ces rencontres se dérouleront selon les sujets au sein du musée, dans le jardin, ou à l’auditorium du musée Rodin.

Le mercredi 30 mai 2012 de 19 h à 20h, « Histoires de jardins ».
La soirée est réservée à une déambulation dans le jardin du musée Rodin en compagnie d’Alain Baraton, jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc de Versailles.

Jardin du Musée Rodin, Paris 7e (75)

Informations pratiques
6 € droit d’entrée du musée et 6 € ticket de conférence | Jardin du musée Rodin.
Réservation indispensable sur reservation@musee-rodin.fr dans la limite des places disponibles.
Tél. : 01 44 18 61 24 de 10 h à 16 h, tous les jours sauf le samedi et dimanche.
En cas d’intempérie, le musée se réserve la possibilité d’annuler ou de reporter la programmation.
Le café de Varenne dans le jardin joue le jeu et accompagne les nocturnes avec une formule apéritive à 3 € sur présentation du billet d’entrée du musée.

Musée Rodin
79 rue de Varenne, 75007 Paris
Métro : ligne 13, station Varenne.
De 10 h à 17 h 45, fermé le lundi, nocturne le mercredi jusqu‘à 20h45.
www.musee-rodin.fr

Monumenta 2012, « Excentrique(s) Travail in situ » au Grand Palais (Paris 8e)

La semaine dernière, je suis allé découvrir l’exposition de Daniel Buren sous la Nef du Grand Palais (Paris 8e). Voici une petite vidéo pour vous faire découvrir un peu l’oeuvre, le site et l’ambiance…

Monumenta invite chaque année un artiste d’envergure internationale à investir les 13500 m2 et les 45 mètres de hauteur de la Nef du Grand Palais (Paris 8e) avec une oeuvre inédite. Après le succès des quatre premières éditions, c’est Daniel Buren qui relève le défi du 10 mai au 21 juin 2012.

Daniel Buren
Monumenta 2012
Excentrique(s) Travail in situ
Grand Palais, Paris 8e.