Archive journalières: 15 mai 2012

Vivent les ancolies !

Touffe d'ancolie, ɉcole du Breuil, Paris 12e (75)

Ben oui, j’aime les ancolies, avec une préférence pour les variétés les moins sophistiquées et les teintes douces.

Fleur du printemps par excellence, fleur des jardins ombragés ou plus ensoleillés si le sol reste frais, les ancolies poussent la bonne idée de se ressemer partout quand ils se plaisent dans un jardin, offrant alors la surprise de nouveaux coloris.

En langage des fleurs, l’ancolie est associée à la mélancolie, à l’amour tristesse, voire à la folie. Pour une fleur si charmante, quelle idée !

L’araucaria se multiplie par marcottage aérien

Marcottage aérien d'un araucaria, ɉcole du Breuil, Paris 12e (75)

Avec la preuve en photo prise dans les serres chaudes de l’École du Breuil (Paris 12e). Une méthode de multiplication facile à mettre en oeuvre, avec un résultat pratiquement assuré.

Le marcottage aérien se pratique sur les plantes qui forment une tige ou un petit tronc et qui ont tendance à se dénuder à leur base. Cela permet d’obtenir une nouvelle plante plus feuillue, sans le risque de perte plus fréquent quand on pratique un simple bouturage. Dans le cas du marcottage, la bouture reste toujours fixée sur la plante-mère et n’en est séparée que lorsque les racines se sont bien développées.

Pour mettre en oeuvre ce marcottage aérien, vous avez besoin d’une feuille de plastique transparent, d’un peu de terreau ou de tourbe ou de sphagnum, deux élastiques ou du lien souple. Une portion de tige dénudée est enveloppée dans le film plastique, avec du terreau humidifié. Le tout est solidement maintenu par des liens. L’apparition des racines peut prendre plusieurs semaines, voire des mois. Quand elles sont visibles à travers le film plastique, on peut couper la marcotte sous la base du sac. Il ne reste plus qu’à rempoter la nouvelle plante obtenue.

Exposition Marie Rancillac : La nature s’invite aux Ateliers d’Art de France

Fruits, Marie Rancillac, photo AAF

Jusqu’au 21 mai 2012 dans la boutique Talents – Opéra, exposition de Marie Rancillac, sculpteur-céramiste, qui aime à travailler les formes des fruits, légumes et autres natures mortes.

Création Marie Rancillac, photo AAF

« J’aime les natures mortes et les accumulations. En effet quoi de plus attirant pour un sculpteur que les courbes… de la courge, le galbe des poires ou la rotondité du navet. » (suite…)