Archive journalières: 30 juin 2013

Déco florale verte et rose devant l’église de la Madeleine (Paris 8e)

Escalier fleuri devant l'église de la Madeleine, Paris 8e (75)

Les 28 marches de l’escalier monumental qui permet d’accéder au fronton et à l’intérieur de l’église de la Madeleine (Paris 8e) sont recouvertes d’énormes jardinières plantées de géraniums zonales avec deux tons de rose, de gypsophile blanc, d’asparagus et de phalangères.

Escalier fleuri devant l'église de la Madeleine, Paris 8e (75)

Toutes ces plantes communes sont robustes et capables de supporter tous les caprices de la météo pendant la belle saison. Avec du soleil ou sans, les marches devraient toujours être bien fleuries.

(suite…)

L’eucomis a du toupet !

Potées d'Eucomis bicolor en pleine floraison

Souvent appelée la plante ananas, Eucomis bicolor offre une étonnante floraison constituée d’une grappe de fleurs étoilées perchée sur une forte tige verte ponctuée de pourpre et surmontée d’un gros toupet de feuilles. Exotique en diable !

Cette plante bulbeuse à repos hivernal n’est pas difficile à cultiver. Elle apprécie un sol riche et humifère, bien drainé. Donnez lui un emplacement chaud et ensoleillé, à l’abri des bourrasques de vent. Prévoyez assez d’espace car la rosette de feuilles prend des belles proportions et s’étale en tous sens. Les fleurs donnent des fruits qui sont eux aussi très décoratifs et qui prolongent l’intérêt de la plante pendant l’été.

Floraison de mon Pinellia pedatisecta

Pinellia pedatisecta (Aracée) sur mon balcon en début d'été, Paris 19e (75)

Pas très spectaculaire, mais curieuse, la floraison vert jade du Pinellia pedatisecta se confond presque avec les feuillages qui l’environnent. Les longues et fines spathes se dressent au-dessus des feuilles très découpées et tirent une longue « langue » effilée.

Cette espèce bulbeuse, cousine des arums, a un aspect plutôt exotique, mais elle est bien rustique dans Paris. Je la cultive maintenant depuis plus de quinze ans sur mes balcons successifs, sans aucune protection hivernale. Elle a même tendance à beaucoup se ressemer, chaque spathe donnant une belle provision de graines qui ne demandent qu’à germer là où elles tombent. Pour ne pas être envahi, je coupe la plupart des inflorescences dès qu’elles se fanent.