Archive journalières: 21 juin 2013

Jardin éphémère « Nouveaux paysages de la métropole » sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris

Jardin éphémère "Nouveaux paysages de la métropole", parvis de l'Hôtel de Ville, Paris 4e (75)

Entre les averses diluviennes et les orages, il y a parfois du soleil sur Paris. J’en ai profité pour aller découvrir le jardin éphémère qui a été planté sur le parvis de l’Hôtel de Ville de la capitale, dans le 4ème arrondissement. Une mise en espace pour présenter les nouveaux paysages de la métropole. Je vous invite à faire une grande balade en photos dans ce jardin.

Jardin éphémère "Nouveaux paysages de la métropole", parvis de l'Hôtel de Ville, Paris 4e (75)

Jardin éphémère "Nouveaux paysages de la métropole", parvis de l'Hôtel de Ville, Paris 4e (75)

Les herbes folles et un gazon fleuri ont poussé parsemé de quelques arbres et arbustes.

(suite…)

32ème édition de la Fête de la Musique

Affiche de la Fête de la Musique 2013

Créée en 1982 par le ministère de la Culture, la Fête de la Musique se déroule chaque 21 juin, jour du solstice d’été. C’est une célébration de la musique vivante destinée à mettre en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales, tant amateurs que professionnelles, dans tous les genres musicaux. Tous les concerts sont gratuits pour le public. La voix est le thème de l’édition 2013.

Le programme de la Fête de la Musique 2013
L’application mobile Fête de la Musique sur iPhone et Android

Fête de la musique, faites de la musique !

21 juin 2013 : c’est l’été !

Coquelicot et bleuets sur le quai le long de la Seine, Paris 7e (75)

Cette année, la date du solstice d’été tombe le 21 juin, très exactement à 7h 3m 58s (temps légal français). Après l’été météorologique débuté le 1er juin, la saison estivale débute officiellement.

Le solstice d’été est l’instant où la longitude géocentrique apparente du centre Soleil est égale à 90°. À cet instant, la déclinaison géocentrique apparente du centre du Soleil est égale à 6h et sa déclinaison géocentrique apparente est maximale. Ce jour, dans l’hémisphère nord, en dehors de la zone intertropicale, la culmination du Soleil à son passage au méridien est maximale. Inversement, dans l’hémisphère sud, en dehors de la zone intertropicale, la culmination du Soleil à son passage au méridien est minimale. Dans la zone intertropicale, les jours de culminations extrêmes du Soleil ne correspondent pas aux solstices. Le jour du solstice d’été, le centre du Soleil passe au méridien au plus près du zénith pour les lieux se trouvant sur le tropique du Cancer. En fait, le Soleil recouvre le zénith à son passage au méridien durant plusieurs jours (du 13 juin au 29 juin environ pour un lieu de latitude 23°26′).

C’est aussi le jour de l’année où, si l’on néglige les variations de la réfraction de l’atmosphère terrestre, l’amplitude ortive et l’amplitude occase sont extrêmes. C’est l’origine du terme « solstice » venant du latin solstitium (de sol « soleil » et sistere « s’arrêter, retenir »). Ce qui implique que c’est également le jour, où pour un lieu donné de l´hémisphère nord, la durée du jour est maximale.

Notre calendrier (le calendrier grégorien) est construit de manière à rester proche d’une date fixe pour le début des saisons. Le solstice d’été peut survenir le 19, 20, 21 ou 22 juin. Il est survenu un 20 juin en 1896 et en 2008. Il est survenu un 22 juin en 1975 et tombera à nouveau à cette date en 2203, 2207, 2211 et 2215 puis en 2302. Le solstice d’été tombera un 19 juin en 2488 et ce sera la première fois depuis la création du calendrier grégorien. Au XXe siècle les solstice d’été sont tombés exclusivement le 21 juin (64) et le 22 juin (36) alors qu’au XXIe siècle le solstice d’été tombera exclusivement le 20 juin (47) et le 21 juin (53).

(Source : IMCCE)