Archive journalières: 3 juin 2013

Prix de la création paysagère trophée Daum de Jardins Jardin 2013

Invert d'H2O fluide entre cellules et essences végétales, Géo-Concept / N2B Arrosage / Bernard Bois S.A., Jardins Jardin 2013 dans le jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

Le prix de la création paysagère a été créé en 2011 dans le cadre de la manifestation Jardins Jardin aux Tuileries (Paris 1er). Le trophée Daum est décerné par un jury composé de professionnels du paysage, d’architectes, d’urbanistes, de journalistes et d’un représentant du Louvre. Il tient compte de la démarche créative et reproductible de la réalisation. Pour l’édition 2013, le prix a été attribué au jardin « Invert d’H2O fluide entre cellules et essences végétales » conçu et réalisé par Géo-Concept / N2B Arrosage / Bernard Bois S.A.

Invert d'H2O fluide entre cellules et essences végétales, Géo-Concept / N2B Arrosage / Bernard Bois S.A., Jardins Jardin 2013 dans le jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

Invert d'H2O fluide entre cellules et essences végétales, Géo-Concept / N2B Arrosage / Bernard Bois S.A., Jardins Jardin 2013 dans le jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

L’eau est une des composantes majeures du végétal et se manifester dans la nature sous différentes formes et aspects. Une balade sur ponton en bois à l’intérieur même des cellules végétales, permet aux visiteurs « explorateurs » de naviguer et de contempler ce jardin.

(suite…)

Le syrphe et le souci

Syrphe sur un souci, Paris 15e (75)

Semblable à une guêpe, cette mouche visite les fleurs pour se délecter de leur pollen et de leur nectar. Cet insecte est très utile car il est aphidiphage (consommateur de pucerons) à l’état larvaire et pollinisateur à l’état adulte.

Une larve de syrphe se nourrit en moyenne de 30 à 40 pucerons par jour, mais elle peut en tuer jusqu’à 300 en une nuit. Une aide précieuse pour le jardinier !

Attention à la pyrale du buis !

Chenille de la pyrale du buis, Parc de Passy, Paris 16e (75)

J’avais entendu des propos alarmants concernant l’attaque de plus en plus fréquente et importante des chenilles sur les buis, mais je n’avais jamais vu cet ennemi arrivé récemment en France par l’Est et l’Alsace. Hier matin en sortant de la Maison de la Radio, alors que je m’apprêtais à prendre des photos dans le bas du parc de Passy (Paris 16e), j’ai repéré une belle chenille en train de commettre son forfait sur un jeune pied de buis.

Chenille de la pyrale du buis, Parc de Passy, Paris 16e (75)

La chenille est verte avec une tête noire brillante. Sur mes photos, elle est située juste au-dessus de la ramification, sur la tige de gauche. Et l’on peut voir comment elle a déjà bien dévoré certaines feuilles.

Les attaques de la pyrale du buis concernent le buis (Buxus sempervirens) et plus particulièrement la variété ‘Rotundifolia’ (buis à feuilles rondes) et le buis du Caucase ou buis de Colchide (Buxus colchica). La lutte biologique est effectuée avec des préparations à base de Bacillus thuringiensis var. kurstaki disponibles dans le commerce. Les applications par pulvérisation doivent s’effectuer dès l’apparition des premières chenilles, en mars ou avril selon les conditions météorologiques. Quand il n’y a pas beaucoup de ravageurs, on peut tenter de les éliminer en les ramassant à la main (les chenilles de la pyrale du buis ne sont pas urticantes).
Surveillez vos buis, car les dégâts provoqués par ces chenilles sont parfois très graves. Et la première génération qui se transforme en papillons en juin va donner ensuite une ou deux autres générations qui feront encore plus de ravages.

L’été météorologique est commencé…

Vue de Paris avec le Sacré Coeur depuis le pont Bir-Hakeim, Paris 15e (75)

Pour les météorologues, l’été commence le 1er juin. Le soleil a fait un retour pas vraiment chaud sur la capitale, mais c’est déjà mieux que la grisaille persistante.

Statistiquement, les printemps maussades ne sont généralement pas suivis d’étés chauds, mais il y a des exceptions comme en 1983. Dans les prévisions, aucune tendance forte ne se dégage. Chaleur ou fraicheur, c’est l’incertitude.