Le jardin secret du 51 rue de Seine (Paris 6e)

Jardin du 51 rue de Seine (Paris 6e), création Philippe Thébaud, agence Thébaud Urbanisme et Paysage

Au 51 rue de Seine (Paris 6e), un puits de verdure a retrouvé aujourd’hui ses couleurs et sa fraîcheur grâce à la restauration entreprise par Philippe Thébaud, président de l’agence Thébaud Urbanisme et Paysage.

Philippe Thébaud y a installé son agence il y a sept ans. Pour que la cour retrouve tout son charme d’antan, il a proposé à la Copropriété de réhabiliter le jardin dans le respect du lieu et de l’autorité de l’Architecte des Bâtiments de France.

Au fil des heures de la journée jusqu’à la nuit tombée, végétaux et façades s’offrent avec discrétion et féérie grâce à la mise en scène lumineuse étudiée par l’équipe de Landmark and Light International également animée par Philippe Thébaud.

Jardin illuminé du 51 rue de Seine (Paris 6e), création Philippe Thébaud, agence TUP

Pour faire revivre ce jardin il fallait intensifier la présence du végétal, dessiner des formes entre rigueur et liberté, accuser le contraste des buis taillés avec une strate extravagante faite de vivaces, fougères et tapissantes diverses, dont les couleurs évolueront au gré des saisons.

L’ouverture aux formes contemporaines y est assurée par de grandes poteries et un bassin d’oiseaux dessiné « maison ». Ces grands bacs donnent un parfum d’exotisme, mêlé aux charmes des bambous de collection et à la ramure des érables japonais.

Pour fabriquer ce lieu, il fallait ce qui se fait de mieux en plantes, toutes issues de pépinières de renom, déjà testées depuis longtemps par Philippe Thébaud en Europe. Ainsi sont venus d’Italie, d’Allemagne, de la Drôme et d’Anduze, des plantes et des substrats pour créer les scènes du jardin

Commentaires (7)

  1. laurent

    lilou, absolument pas. Je suis admiratif devant le résultat, et la jalousie est à mille lieues de moi, c’est vraiment un sentiment qui m’est étranger (l’envie, parfois, tout au plus…)

    C’était simplement contre la démarche que décrit bellacio que je lançais une petit griffe. Je commande parfois des plantes bien loin, et si effectivement l’auteur souhaitait un hydrangea serrata spécifique (si je vois bien à l’avant plan) seulement disponible en Allemagne ou ailleurs, c’est tout à fait justifié. Mais s’il s’agit de variétés communes, en jardinage, prendre un « bon sujet » suffit, après, c’est affaire de jardinier de les faire pousser et d’en tirer le meilleur parti. Acheter « ce qui se fait de mieux dans des pépinières de renom », je trouve ça un peu prout-prout.

    Mais bon, toutes les sensibilités sont dans la nature, il en faut pour tout le monde…

  2. bellaciao

    Laurent, tout à fait d’accord, mais je n’ai pas osé le dire , on va penser que je suis une grande râleuse (on aura raison !!!!) ….sans parler de snobisme, on nous gonfle un peu avec ces origines « parfaites » de plantes somme toute …euh …classiques, non ?
    il y a d’excellents pépiniéristes peu connus, j’ai comme ça découvert un amoureux des pivoines herbacées à Orléans, par ex, qui vend ses pivoines à des prix très intéressants, et qui se pâme en décrivant les coloris …..

  3. lilou

    je ne sais si c’est du snobisme ( je sens la jalousie pointer ) peu importe , en tout cas c’est la preuve d’un gd savoir faire et des cours-jardins comme ça j’en redemande

  4. laurent

    Le résultat serait tout autant réussi sans ce snobisme de la pépinière nec plus ultra pour chaque plante.

    Enfin, c’est superbe, et éclairé, c’est magnifique!

  5. bellaciao

    c’est quand même un grand puits ! c’est vraiment charmant, foisonnant et ordonné à la fois, éclairé par le gravier blanc, parfaitement en accord avec les maisons alentours, j’aime beaucoup !

  6. lilou

    c’est un regret ?
    moi je trouve cette cour -jardin( ss doute très à l’ombre ) très jolie et bien dessinée et bien éclairée . Est ce qu’on peut la visiter ?

    Alain avez vous fait un article sur les nouveaux jardins du Trianon
    à Versailles? . J’attends vos photos avant d’y aller .

  7. jpp

    Ah les jardins de garde barrière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

111 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer110
Partagez1