La prêle et la fétuque

Fétuque bleue et prêle des champs, Jardin du Musée du Quai Branly, Paris 7e (75)

Mariage inattendu que celui d’une fétuque bleue (Festuca glauca) et de prêles des champs (Equisetum arvense) ! Bien que très utilisée en jardinage bio, cette prêle est une redoutable mauvaise herbe, terriblement envahissante. Mais les lignes graphiques et le contraste des coloris de ces deux plantes sont plutôt intéressantes…

Fétuque bleue et prêle des champs, Jardin du Musée du Quai Branly, Paris 7e (75)

Connaissant la vigueur implacable et tenace de la prêle des champs, je ne donne pas cher de ce pauvre pied de fétuque bleue qui va avoir du mal à ne pas se faire envahir de plus en plus au point d’être étouffé par le feuillage de la prêle. Et pour le jardinier, il est très difficile d’éliminer la prêle, très drageonnante et résistante. Une peste quand elle s’invite dans un jardin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Partages
Partagez1
Tweetez
+11
Enregistrer6
Partagez1