‘Annabelle’ s’étale !

Touffe d'Hydrangea arborescens 'Annabelle', square Henri Collet, Paris 16e (75), 24 juin 2012, photo Alain Delavie

La généreuse et opulente floraison de l’Hydrangea arborescens ‘Annabelle’ a déjà naturellement tendance à faire courber les tiges trop souples de l’arbuste sous son poids. Mais après un printemps très arrosé, tout s’écroule !

Les grosses « boules de neige » entrainent les rameaux vers le sol qui finissent par pousser en s’étalant. Pour éviter cette situation qui peut sérieusement abimer les grosses têtes de fleurs, une seule solution : le tuteurage de chacune des branches. Mais à faire avant la floraison.

Commentaire (1)

  1. bellaciao

    ah que je me l’aime, Annabelle ! je la tuteure « en rang » , 2 ou 3 suivant la taille de la « bête » , ce qui done un aspect assez naturel, et est moins fastidieux que tige par ige !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez