J’avais déjà vu quelques potées de phalaenopsis à fleurs bleues dans des jardineries, mais je pensais que ce ne serait qu’une passade. Mais après ma visite au Salon du Végétal 2011 d’Angers où j’en ai vu de nombreux, je suis forcé de constater que ces orchidées trafiquées deviennent plus courantes et qu’il doit y avoir des acheteurs pour ce type de plante.

Orchidée à fleurs colorées artificiellement

Potée de phalaenopsis à fleurons bleus, Salon du Végétal 2011 d'Angers, février 2011, photo Alain Delavie

Plus bleu que le bleu de tes yeux… Pour être bleu, c’est très bleu ! Bleu canard même…

Orchidée à fleurs colorées artificiellement

Phalaenopsis à fleurons bleus, Salon du Végétal 2011 d'Angers, février 2011, photo Alain Delavie

Orchidée à fleurs colorées artificiellement

Phalaenopsis à fleurons bleus, Salon du Végétal 2011 d'Angers, février 2011, photo Alain Delavie

Je me suis donc renseigné pour savoir comment étaient obtenus ces « superbes » phalaenopsis bleus. Quand la hampe florale est formée, l’horticulteur fait une injection de colorant en piquant dans la tige. Au départ, la plante a donc des fleurs blanches et quand elle refleurira, ses fleurs seront de nouveau complètement blanches. Le bleu ne dure que le temps d’une floraison, assez longue il faut l’avouer avec le phalaenopsis.

Orchidée à fleurs colorées artificiellement

Phalaenopsis à fleurons bleus, Salon du Végétal 2011 d'Angers, février 2011, photo Alain Delavie

Petit sondage : qui aime ce phalaenopsis bleu pétrole ? Qui déteste ?