Innovert d’or au Salon du Végétal pour la gamme « Espace Biodiversité » de Nova-flore

Après le Trophée d’or de l’éco-management et le Trophée d’argent de l’éco-produit, décrochés au 2e challenge du Groupe J en septembre dernier, Nova-Flore, le spécialiste des prairies fleuries, de l’écologie urbaine et des techniques alternatives de fleurissement, vient d’être couronné Prix Innovert® d’Or 2011 au Salon du Végétal 2011, à Angers (49). La société de Champigné (49) est récompensée dans la catégorie Innovation commerciale végétale pour son « Espace Biodiversité ».

Espace Biodiversité, Nova-Flore

Espace Biodiversité, Nova-Flore

Nova-Flore fait de l’innovation sa carte de visite. Depuis la création de l’entreprise, en 2003, Julien et Jérôme Gouy n’ont de cesse de semer les graines de la révolution dans les jardins et les espaces verts. Une révolution en douceur qui signe le retour des prairies fleuries et des fleurs champêtres comme option économique et écologique pertinente. Aujourd’hui leader sur le segment du fleurissement alternatif (massifs, bords de routes, collectivité…), Nova-Flore entend démultiplier son champ d’intervention pour apporter des réponses spécifiques à chaque jardinier (fleurissement champêtre, réinsertion de sauvages, végétalisation, lutte biologique intégrée…).

Graines d'ammi, Espace Biodiversité, Nova-Flore, photo Alain Delavie

Graines d'ammi, Espace Biodiversité, Nova-Flore, photo Alain Delavie

L’Espace Biodiversité : 50 fleurs utiles au jardin
Il est temps d’inventer le jardin de demain. Avec l’Espace Biodiversité, disponible pour la première fois au printemps 2011, ce sont 50 espèces sélectionnées selon la contribution de chacune d’entre elles au jardin ou au potager. Chaque pack produit est composé d’un sachet de graines au taux de germination contrôlé, d’une fiche technique, d’une aide au semis naturel (engrais organique) et d’un chromo pour visualiser le semis et la plantation.

Graines d'ortie, Espace Biodiversité, Nova-Flore, photo Alain Delavie

Graines d'ortie, Espace Biodiversité, Nova-Flore, photo Alain Delavie

Graines de cardère, Espace Biodiversité, Nova-Flore, photo Alain Delavie

Graines de cardère, Espace Biodiversité, Nova-Flore, photo Alain Delavie

Des semences de fleurs utiles aux papillons, aux abeilles et autres insectes pollinisateurs ou aux oiseaux.

De l’inédit dans les rayons jardineries
En décernant à Nova-Flore l’Innovert® d’Or pour son Espace Biodiversité, le jury, composé de spécialistes de la production et de la distribution de végétaux, de responsables d’espaces verts et de représentants des médias de la filière, salue une vraie innovation commerciale végétale : d’un côté, un kit complet par espèce, de l’autre, une présentation commerciale sous forme de meuble (hauteur 170 cm, largeur 80 cm, longueur 40 cm).

Les parisiens et les franciliens pourront découvrir Nova-Flore et sa gamme Espace Biodiversité au Salon International de l’Agriculture, sur le stand 2A31, dans le pavillon 2.2.

Commentaires (5)

  1. Laurent

    Tu as raison, c’est vrai que les bleuets, en plus, ça ne court plus les champs… J’ai voulu mettre de la tanaisie au jardin, j’ai sûrement dû courir moins loin qu’un urbain parisien pour en trouver dans une friche.

    Les semences sont si souvent hors de prix, dans leurs emballages luxueux. Je les ai vues dans ma jardinerie favorite (leur service commercial semble donc efficace), mais je n’ai pas pensé à regarder les prix. Mais si tu me dis que c’est à prix modéré, je ne dis plus rien.;-)

  2. alain of paris (Auteur de l'article)

    Et oui, pas si évident que cela de trouver des graines de coquelicots ou de bleuets sauvages, car il faut être au bon endroit au bon moment. Avec cette nouvelle gamme, tout le monde pourra se faire plaisir à prix modique.

  3. Laurent

    Une belle niche (écologique?) commerciale. Et sans doute un prix à la hauteur du design. Mais pour urbains en manque de vie sauvage, pourquoi pas…

  4. Plantine

    Vive les prairies fleuries et les petites fleurs des champs.
    Si seulement on arrêtait les pesticides et autres horreurs, elles pousseraient bien toutes seules comme autrefois.
    La beauté du coquelicot ou du bleuet, on n’a pas encore fait mieux, non ?
    Ce sont les abeilles et les papillons qui vont être contents … et nous aussi !
    Bonne journée Alain.

  5. jpp

    J’aime beaucoup « ortie sauvage ». Ca me fait rêver…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1