Archives de mots clés: agriculture urbaine

La saison 2018 de la Prairie à Bobigny (93)

La Prairie à Bobigny, saison 2018L’Association La Sauge ouvre à nouveau cet été La Prairie du Canal, sa Ferme Écologique Éphémère (FÉE), à une saison 2018 d’Open Air et d’événements Jardin en co-programmation avec Samuel Sapin et Cracki Records. Ne manquez pas la grande braderie végétale les 19 et 20 mai 2018.

Ancienne friche des mobilettes MBK de Bobigny, La Prairie est une ferme d’agriculture urbaine mise en place depuis 2 ans par l’association La Sauge. À la fois cour de récréation et terrain d’expérimentation végétale, elle accueille ateliers, plantations et jolies poules ! Ni tout à fait à la campagne et définitivement pas à la ville, c’est un dépaysement à portée de métro. À l’été, elle s’ouvre aussi à quelques belles fêtes oniriques au bord du canal de l’Ourcq. Grace à des collectifs et un public partageant la même vision de la fête mais aussi de l’environnement social comme naturel, il fait bon s’amuser autour des îlots de culture de La Prairie.

Les Espaces de La Prairie
• Les Champs de Patate et autres Jardins et Potager de paille
• Poulailler et sa grande Poule ( avec nos amis de Magalli)
• Le Mandala (plantes médicinales)
• La Clairière : Cour de récréation entre Scène, Bar et Caravane;
• La Forêt : espace de détente : estrade et arbres fruitiers
• Les Houblonnières où sont cultivées les bières Demory / La SAUGE
• Le Chill : hamacs, tipis sous l’ombre des houblons
• Terrain de jeu : pétanque, molky, ping-pong, badminton
• Potager urbain : culture hors-sol en bac, aquaponie, pépinière
• Champignonnière : culture de champignons sur marc de café dans un container
• La Serre Productive : culture en hydroponie et hors sol ultra-productive
• La Grande Serre des Fêtes où l’on cultive les esprits.

À noter dans vos agendas : les 19 et 20 mai 2018, de 10h à 18h, braderie végétale avec les serres de Léon et Pépin Production.

Informations pratiques
La Prairie du Canal
55, rue de Paris, 93000 Bobigny.

En métro : ligne 5, arrêt Pantin Bobigny Raymond Queneau. Longer le canal pendant 15 minutes, vous y êtes! (attention, Google dit de prendre la N3, rejoignez bien le canal, la balade est beaucoup plus sympa).
En vélo : c’est la balade recommandée. Comptez 20 minutes depuis la place Stalingrad en longeant le canal de l’Ourcq.

Inauguration du premier potager intelligent sur le toit de l’Antenne Café

Merci Raymond

Merci Raymond, start-up éco-responsable au service de la végétalisation, a inauguré le premier potager intelligent sur le toit de l’Antenne Café, lieu d’échange dédié à l’innovation créative situé dans le 11ème arrondissement de Paris.

Cette ferme verticale, dont la majeure partie des fruits et légumes seront directement cuisinés par le chef de l’Antenne Café, répond à la fois à des objectifs esthétiques, productifs et environnementaux. Un projet qui s’inscrit également dans la dynamique poursuivie par la Ville de Paris souhaitant végétaliser 100 hectares d’ici 2020 afin de promouvoir et préserver la biodiversité.

De la fourche à la fourchette, une production en circuit-court
Le potager de 58 m2 propose une sélection très variée d’herbes aromatiques (thym, menthe, coriandre, sauge…) et de fruits et légumes (framboise, fraise, cassis, mâche, épinard…) choisie par le chef de l’Antenne Café. Pour l’heure, les produits récoltés dans ce potager sont destinés pour les deux tiers aux cuisines du restaurant, le tiers restant étant offert aux collaborateurs de Merci Raymond qui s’occupent de l’entretien de ce potager, la startup ayant posé ses valises au sein même des locaux de l’Antenne Café. A l’heure où les citadins s’interrogent de plus en plus sur la traçabilité des produits qu’ils consomment, cette démarche s’inscrit dans une logique de circuit-court, les fruits et légumes n’ayant qu’à descendre du toit terrasse au rez-de-chaussée avant d’être dégustés !

La production annuelle estimée
1000 barquettes de 25 fleurs (tagetes, pensées, bourraches)
100kg d’herbes aromatiques
100kg de petits fruits

Un potager intelligent et soucieux de l’environnement
Au-delà des bienfaits environnementaux de la présence d’un potager en milieu urbain – contribuant à l’amélioration de la qualité de l’air, la réduction du ruissellement des eaux de pluie, et la diminution des îlots de chaleur – cette ferme verticale ne consomme que le strict minimum des ressources naturelles nécessaires à son bon fonctionnement grâce à un système intelligent. En effet, le potager de l’Antenne Café comporte une station de supervision et de pilotage connectée qui collecte et stocke les données environnementales relatives à 4 classes élémentaires (lumière, air, sol et eau). Facilitant son entretien régulier, la large gamme de capteurs compatibles permet de contrôler de façon «sur-mesure» les différents paramètres, l’ensemble des données étant centralisées sur une application dédiée.

Un espace productif urbain innovant
Merci Raymond a choisi, pour créer ce potager, de mettre en place des cultures verticales en hydroponie. Cette technologie, fruit de plusieurs années de recherche, permet de s’adapter aux contraintes urbaines liées au manque d’espaces. Les toits, espaces urbains souvent inexploités, répondent aux caractéristiques environnementales et techniques de développement des potagers verticaux hydroponiques : de grandes surfaces, une exposition au soleil optimale ainsi que l’autonomie des arrosages par la récupération des eaux pluviales. Ces critères permettent de hauts rendements de production, jusqu’à quatre fois supérieurs à ceux de l’agriculture traditionnelle en pleine terre. Les dispositifs d’apports des nutriments sous forme liquide remplacent le substrat (terre). Ces derniers peuvent ainsi être injectés dans le circuit d’eau avec un dosage adapté selon les cultures. Au delà de la productivité du potager, Merci Raymond avait également pour volonté de créer une expérience design, aussi bien sensorielle que visuelle, s’inscrivant parfaitement dans le paysage parisien.

Trois semaines après le semis, première récolte de basilic citron

Basilic citron (Ocimum), plante aromatique, potager d'intérieur Lilo, Prêt à Pousser, Paris 19e (75)
Trois semaines après le semis dans mon potager d’intérieur Lilo, je viens d’effectuer ma première cueillette sur mes jeunes pieds de basilic citron. Petite récolte, mais ô combien parfumée !

Le potager d’intérieur Lilo est vraiment parfait pour la culture du basilic, ou plutôt des basilics. Ces plantes frileuses y poussent à vue d’oeil et offrent un parfum très puissant. Quelle que soit la météo à l’extérieur, je peux récolter du basilic toute l’année, c’est super !

Le basilic citron a battu le record de vitesse du basilic Grand Vert et du basilic pourpre. Semé à la mi avril, la première récolte s’est effectuée la première semaine de mai. En trois semaines, la cueillette peut commencer. Et la senteur citronnée est au rendez-vous !

S’inscrire pour la 5ème édition des Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité

Logo de la ville de Genevilliers (92)Les 22 et 23 juin 2018, rendez-vous à Gennevilliers pour la 5ème édition des Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité organisés par l’Agence Régionale de la Biodiversité / Île-de-France, le département Biodiversité de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme / Île-de-France, en partenariat avec la ville de Gennevilliers. Les inscriptions sont ouvertes !

Depuis 2014, les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité proposent débats, retours d’expériences, communications scientifiques et prospectives autour d’un mouvement qui ne cesse de se développer. En quelques années, les projets en agriculture urbaine se sont multipliés : micro-fermes urbaines, tours maraichères, potagers sur les toits ou champignonnières dans des parkings, la diversité des formes mais aussi des fonctions, alimentaires, sociales, éducatives ou environnementales, témoignent d’une dynamique en perpétuelle évolution. Inévitablement, de nombreuses questions surgissent au fur et à mesure qu’apparaissent également de nouveaux enjeux : professionnalisation des acteurs, rôle des collectivités, conflits d’usage, prise en compte de la biodiversité, aménagement du territoire…

Les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité 2018 s’inscriront une fois encore au cœur des ces débats en réunissant les 22 et 23 juin 2018, porteurs de projets, élus locaux, chercheurs, naturalistes, responsables associatifs sur le thème :  « Agriculture urbaine : accompagner tous les acteurs ». Cette 5ème édition proposera notamment le vendredi 22 juin en matinée, deux tables rondes :

  • « Favoriser ou aider à l’installation des nouveaux agriculteurs urbains, comprendre les attentes, former les acteurs ».
  • « Pratiques culturales de l’agriculture urbaine et impact sur la biodiversité – Le cas de l’apiculture en ville et des relations avec les pollinisateurs sauvages ».

Débats et tables rondes seront ponctués par de nombreux ateliers pratiques autour des sciences participatives, des semences, de la permaculture… et des visites de sites en agriculture urbaine sur le territoire de Gennevilliers, avec notamment la ferme urbaine de l’Agro-Cité inaugurée le 11 avril 2018.

Informations pratiques
Inscription gratuite et programme complet sur le site : http://www.agricultureurbaine-idf.fr/ateliers-ete-agriculture-urbaine
Centre Socio Culturel Aimé Césaire, 6-8, avenue du Luth, 92230 Gennevilliers.

Nouveaux semis dans mon potager d’intérieur Lilo

Nouveaux semis dans le potager d'intérieur Lilo, culture en hydroponie, Paris 19e (75)
J’ai renouvelé les plantations dans mon potager d’intérieur Lilo avec un semis de basilic citron, de basilic pourpre et de sensitive (Mimosa pudica). Deux plantes aromatiques que je vais savourer dans les semaines à venir et une plante exotique amusante aux feuilles mobiles.

Basilic citron (gauche), sensitive, basilic pourpre (droite). Les graines ont très vite germé, y compris celles de la sensitive. Tout ce petit monde n’a plus qu’à pousser.

Nouveaux semis dans le potager d'intérieur Lilo, culture en hydroponie, Paris 19e (75)Je suis assez curieux de voir pousser la sensitive avec ses feuilles découpées qui se replient dès qu’on les frôle et qui peut aussi fleurir avec de charmants pompons roses. Quant aux basilics, ils vont agrémenter ma cuisine d’été.

Le pied de poivron miniature m’a donné trois poivrons, un beau assez gros et deux plus petits qui ont tous pris leur couleur rouge comme s’ils étaient dehors dans un potager. Mais juste quatre bons mois avant les récoltes normales au coeur de l’été. Par contre, le poivron attire beaucoup les pucerons et il faut batailler sans relâche pour les éliminer, surtout quand on le fait sans insecticide comme moi, simplement en donnant des douches fréquentes.

Fabrication d’un keyhole garden à Saint-Ouen pendant les 48h de l’Agriculture Urbaine

Affiche, fabrication d'un keyhole garden à Saint-Ouen (93), Via PaysageParmi les nombreuses animations proposées pour les 48h de l’Agriculture Urbaine, l’association-réseau Via Paysage vous propose d’apprendre à réaliser un keyhole garden dans la résidence Salvador Allende à Saint-Ouen (93) le samedi 21 avril à partir de 14h30.

Qu’est-ce qu’un « keyhole garden » ?
Le jardin en trou de serrure (traduction de « keyhole garden ») est un espace nourricier mis au point et expérimenté en Afrique, très bien adapté aux environnements arides et aux sols peu fertiles. Il s’agit d’un petit jardin de forme arrondie avec une zone de compostage au centre qui permet d’alimenter les cultures tout autour.

Informations pratiques
Dans la cour du 16 bis, rue Salvador Allende, 93400 Saint-Ouen.
Samedi 21 avril 2018 de 14h30 à 17h30.
Cliquer pour vous inscrire à l’événement.