Salvia officinalis ‘Tricolor’, une sauge pour voir la vie en rose

Sauge officinale (Salvia officinalis 'Tricolor') dans le square Galliera, Paris 16e (75)

Détonnant n’est-ce pas, ce mariage entre un fusain rampant doré et une sauge officinale tricolore (Salvia officinalis ‘Tricolor’), particulièrement rose en ce début de printemps ? L’une et l’autre plante se suffirait largement chacune à elle-même tant les feuillages sont colorés et vifs. Parfaits pour les printemps trop gris et pluvieux !

Sauge officinale (Salvia officinalis 'Tricolor') dans le square Galliera, Paris 16e (75)

Les teintes des jeunes pousses de cette sauge officinale sont vraiment très marquées, très belles. Même si je ne raffole pas du rose, la panachure est assez réussi dans son genre. Très girly !

Sauge officinale (Salvia officinalis 'Tricolor') dans le square Galliera, Paris 16e (75)

Que ce soit en pot ou en pleine terre, cette sauge apprécie une exposition très ensoleillée et un sol bien drainé, qui ne garde pas l’humidité surtout en hiver. Pour lui garder un port plus compact, il faut la tailler après la floraison (les fleurs sont bleues). Ou alors il faut en prélever souvent en pinçant l’extrémité des tiges pour faire des grillades, parfumer des ragoûts, des sauces ou des bouillons. Plus on rabat, plus cela favorise la repousse de nouvelles tiges aux feuilles roses à souhait.

Sauge officinale (Salvia officinalis 'Tricolor') dans le square Galliera, Paris 16e (75)

Vous pouvez installer cette sauge officinale en bordure d’une allée dans le potager ou le jardin d’ornement, mais il est assez difficile de lui garder un aspect bien net et régulier. Comptez un pied tous les 40 cm environ.

Commentaires (4)

  1. laurent

    Chez moi, elle n’est pas restée aussi rose. Mais au moins, elle a passé l’hiver (en pot, qui plus est), ce qui n’est pas le cas du romarin rampant planté avec elle.

    Par contre, le mélange avec le fusain est vraiment discordant. Comment peut-on avoir ce genre d’idée?

  2. vert citron

    celle ci est superbe! la mienne essaie de se refaire une beauté apres cet hiver un peu rude!

  3. josette

    J’aime baucoup. Parfaits l’un et l’autre pour garnir un bouquet avec des fleurs d’une seule couleur : la sauge avec des tulipes type lis rose « acide » et des tulipes jaunes et dodues avec le fusain.

  4. jpp

    Je ne raffole pas de cette sauge là. Mais je signale que nous avons fait l’expérience à St-S de sauges qui tiennent convenablement à mi-ombre et avec calcaire : par exemple l’adorable sauge coccinée. Cette année, on va essayer la patens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer25
Partagez1