L’or de l’hosta

Ma potée d’hosta à fleurs de lis (Hosta plantaginea ‘Grandiflora’) se couvre d’or chaque jour un peu plus. Les feuilles prennent des teintes d’une rare intensité, la touffe est superbe. Une belle fin, car dans quelques semaines, il n’y aura plus rien, juste le pot.

Feuillage d'automne de l'hosta à fleurs de lis (Hosta plantaginea 'Grandiflora')

Grosse potée d'hosta à fleurs de lis en automne sur mon balcon, novembre 2010, photo Alain Delavie

Après la belle teinte jaune d’or, les feuilles deviennent marron et toutes flasques, un peu visqueuses pour finir par s’effondrer. C’est moins joli !
Je ramasse des pelles de feuilles mortes en ce moment sur mon balcon. Elles tombent très vite, la pluie et le vent accentuant la chute. La jungle se réduit de jour en jour.

Commentaires (3)

  1. BKL

    et bien pour tout dire en rentrant à la réunion ça m’a aussi fait bizarre la première année de ne pas avoir à m’inquiéter du froid=) Après 10 ans passé à Paris ne plus avoir d’hiver ça marque! Je suis habitué aux deux maintenant! Mais l’idéale aurait été d’avoir notre hiver tropical toute l’année mais non l’été est la….

  2. alain of paris (Auteur de l'article)

    pas d’automne… Je crois que cela me ferait très drôle aussi, même si je n’aime pas vraiment l’hiver, j’en ai besoin. Cette alternance de saisons marquées m’est nécessaire. Certainement parce que j’y suis habitué depuis toujours.

  3. BKL

    Je ne connais pas le phénomène de l’automne dans mon jardin mais ça me ferait quand même bizarre de retrouver un champ de pot vide, je crois que ça me ferait mal au coeur'(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez