Archive journalières: 30 novembre 2010

Première neige et vague de froid sur Paris

Première grande offensive du froid avec déjà la première neige de la saison sur Paris hier matin. Surprise en ouvrant les volets, le balcon était blanc, les jardins aux alentours aussi…

Paris sous la neige

Première neige sur mon balcon, 29 novembre 2010, photo Alain Delavie

Paris sous la neige

Première neige sur mon balcon, 29 novembre 2010, photo Alain Delavie

Juste une fine couche de neige, qui n’a pas tenu sur les trottoirs et dans les rues, mais qui a couvert les jardins d’un petit manteau blanc.

Paris sous la neige

Première neige dans Paris, Paris 19e (75), 29 novembre 2010, photo Alain Delavie

Cela fait toujours de jolis paysages, avant la gadoue résultant de la fonte rapide de la neige…

Un temps à ne pas laisser dehors une belle sauge, pourtant encore bien fleurie en cette fin novembre.

Paris sous la neige

Sauge de Graham (Salvia microphylla = Salvia grahamii) sous la neige, Paris 18e (75), 29 novembre 2010, photo Alain Delavie

Les chrysanthèmes encore très beaux vont souffrir de ce coup de froid soudain.

Paris sous la neige

Chrysanthème sous la neige, Paris 18e (75), 29 novembre 2010, photo Alain Delavie

La vague de froid qui concerne la France depuis le week-end dernier connaît son pic d’intensité depuis hier lundi et va se prolonger jusqu’à jeudi. Les prévisions météorologiques nous annoncent neige et froid plus intense dans les heures et les jours à venir. Si vous avez oublié une plante frileuse sans protection dehors, il est plus qu’urgent d’intervenir et de la protéger…

Épiscia de Noël

Il n’y a pas que mon mini saintpaulia à fleurs de violette qui pousse et fleurisse dans mes terrariums. Mon pied d’Episcia ‘Silver Skies’, une autre Gesnériacée miniature, a pris de l’ampleur au fil des mois au point d’occuper tout son terrarium. Il étale son beau feuillage blanc argenté sur lequel se détache de temps à autre des petites fleurs d’un rouge éclatant et vibrant. Un véritable épiscia de Noël !

Episcia 'Silver Skies', Gesnériacées

Tapis d'Episcia 'Silver Skies' dans un terrarium, novembre 2010, photo Alain Delavie

Le feuillage se suffit à lui-même et reste décoratif à longueur d’année. Les fleurs veloutées sont des petites touches de couleur qui apparaissent ici et là, jamais en très grand nombre.

Episcia 'Silver Skies', Gesnériacées

Tapis d'Episcia 'Silver Skies' dans un terrarium, novembre 2010, photo Alain Delavie

Une variété rare, mais qui pousse assez facilement quand on la cultive dans un terrarium sous éclairage artificiel. C’est d’ailleurs un mode de culture que l’on devrait toujours adopter pour les quelques rares potées d’épiscias proposées dans le commerce, car ces plantes ne supportent pas la sécheresse ambiante de nos intérieurs alors qu’elles sont d’une facilité déconcertante dès qu’on leur offre l’ambiance humide qu’elles aiment.

En terrarium, hormis quelques rares arrosages et nettoyages pour ôter les fleurs fanées, les soins sont très réduits. La croissance est assez rapide car en moins d’un an, le petit pied reçu des États-Unis s’est beaucoup étoffé et multiplié, déployant des stolons de tous les côtés.

Episcia 'Silver Skies', Gesnériacées

Tapis d'Episcia 'Silver Skies' dans un terrarium, photo Alain Delavie

Beaucoup de plaisir pour un minimum de soins, c’est pas mal, non ?

Encore des fleurs sur ma corète du Japon

Mon balcon s’est sérieusement dénudé, mais mon pied de corète du Japon (Kerria japonica ‘Pleniflora’) continue à fleurir alors qu’il a pratiquement perdu toutes ses feuilles. Un gros buisson fouillis avec trois petits pompons jaune d’or. Des fleurs dorées qui se remarquent dans la grisaille !

Floraison remontante de la corète du Japon sur mon balcon

Corète du Japon (Kerria japonica 'Pleniflora') sur mon balcon, novembre 2010, photo Alain Delavie

Floraison remontante de la corète du Japon sur mon balcon

Corète du Japon (Kerria japonica 'Pleniflora') sur mon balcon, novembre 2010, photo Alain Delavie

Il y a du nettoyage à faire sur mon balcon, beaucoup de nettoyage… Plein de feuilles à ramasser, des tiges à couper, quelques plantations à faire encore s’il ne gèle pas… Mais j’y vois plus clair maintenant que les feuilles sont toutes tombées ou presque. Par contre le soir, impossible de jardiner, il faut attendre le week-end en espérant une météo clémente. Ce qui n’a pas été vraiment le cas ces derniers temps.