L’or de l’hosta

L’or de l’hosta

Ma potée d’hosta à fleurs de lis (Hosta plantaginea ‘Grandiflora’) se couvre d’or chaque jour un peu plus. Les feuilles prennent des teintes d’une rare intensité, la touffe est superbe. Une belle fin, car dans quelques semaines, il n’y aura plus rien, juste le pot.

Feuillage d'automne de l'hosta à fleurs de lis (Hosta plantaginea 'Grandiflora')

Grosse potée d'hosta à fleurs de lis en automne sur mon balcon, novembre 2010, photo Alain Delavie

Après la belle teinte jaune d’or, les feuilles deviennent marron et toutes flasques, un peu visqueuses pour finir par s’effondrer. C’est moins joli !
Je ramasse des pelles de feuilles mortes en ce moment sur mon balcon. Elles tombent très vite, la pluie et le vent accentuant la chute. La jungle se réduit de jour en jour.

By |2010-11-08T21:22:40+00:00novembre 10th, 2010|balcon et terrasse, plante vivace, potée ou jardinière|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. BKL 10 novembre 2010 at 22 h 50 min

    et bien pour tout dire en rentrant à la réunion ça m’a aussi fait bizarre la première année de ne pas avoir à m’inquiéter du froid=) Après 10 ans passé à Paris ne plus avoir d’hiver ça marque! Je suis habitué aux deux maintenant! Mais l’idéale aurait été d’avoir notre hiver tropical toute l’année mais non l’été est la….

  2. alain of paris 10 novembre 2010 at 22 h 26 min

    pas d’automne… Je crois que cela me ferait très drôle aussi, même si je n’aime pas vraiment l’hiver, j’en ai besoin. Cette alternance de saisons marquées m’est nécessaire. Certainement parce que j’y suis habitué depuis toujours.

  3. BKL 10 novembre 2010 at 7 h 18 min

    Je ne connais pas le phénomène de l’automne dans mon jardin mais ça me ferait quand même bizarre de retrouver un champ de pot vide, je crois que ça me ferait mal au coeur'(

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui