Archive journalières: 27 juillet 2013

Visite dans l’univers végétal de la Cité internationale le dimanche 28 juillet 2013

Parc de la Cité Internationale Universitaire de Paris, copyright CIUP / Julia Rometti et Victor Costales

À l’occasion de l’ouverture de son nouvel espace de valorisation du patrimoine, L/OBLIQUE, la Cité internationale universitaire de Paris a lancé « Cité’Guidée », un programme annuel de visites guidées thématiques. Parmi les 4 thèmes proposés, « un parc écologique » permet, tous les derniers dimanches du mois, de découvrir l’histoire et l’actualité de son parc de 34 hectares. L’écologie est au cœur de la démarche que la Cité internationale a engagée afin de préserver et de développer son patrimoine paysager, sa flore et sa faune, dans un contexte urbain en constante évolution. La prochaine visite du parc aura lieu le dimanche 28 juillet 2013 à 14h30.

Le parc de la Cité internationale, dont l’entretien est assuré par une équipe de 15 jardiniers, propose des ambiances très variées: un parc boisé au sud, un long mail planté sur un axe traversant le site d’Est en Ouest, et des jardins intimistes au sein de chacune des résidences.Conçu par les paysagistes Jean Claude Nicolas Forestier et Léon Azéma, lieu de promenade et de repos, d’activités sportives et de sociabilité multiculturelle, le parc de la Cité internationale est un témoin vivant de l’idéal de ses fondateurs et de l’art paysager des années 1930. Sur les traces de la composition d’origine du parc, de ses transformations successives et de ses enjeux actuels, la visite permettra également de découvrir la richesse de sa faune et de sa flore.

Un patrimoine naturel varié
Terrain d’expérimentation de techniques de jardinage favorables à l’épanouissement d’une biodiversité plus riche, le parc de la Cité internationale est notamment un refuge pour de nombreuses espèces d’oiseaux : la grive draine et le roitelet huppé, espèces rares à Paris, viennent y nicher, le chardonneret élégant et le geai des chênes s’y nourrissent de fruits et de glands pendant que le troglodyte mignon fait entendre son chant puissant. Le parc est aussi un formidable espace boisé, avec près d’une centaine d’essences d’arbres et d’arbustes aux origines presque aussi variées que celle des résidents de la Cité internationale : cèdre du Liban, cerisier à fleur japonais, laurier du Portugal, pin de l’Himalaya, peuplier d’Italie, marronnier d’Inde, tulipier de Virginie, etc.

Vers le premier éco-campus de la capitale
Depuis 2009, la Cité internationale, soucieuse des enjeux environnementaux de notre société, est engagée dans une politique de développement durable. A l’aube des nouvelles grandes transformations de son projet de développement, la visite guidée « Un parc écologique » s’inscrit dans la volonté de la Cité internationale de mettre en valeur, de conserver et de partager son patrimoine naturel afin de devenir le premier éco-campus de l’Ile-de-France.

Informations pratiques
La visite « Un parc écologique » est proposée tous les derniers dimanches du mois de 14h30 à 16h30.
Inscription par mail : visites@ciup.fr ou par téléphone au 01 40 78 50 06.
Prochaines dates : dimanches 25 août, 29 septembre, 27 octobre 2013.
Départ de L/OBLIQUE – Centre de valorisation du patrimoine (Fondation AVICENNE)

Tarifs de la visite : 10€ (plein tarif); 6€ (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite); 4€ (étudiants); Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans. La visite est également proposée pour les groupes. Plus d’informations au 01 40 78 50 06.

Cité internationale universitaire de Paris | Fondation AVICENNE
17, boulevard Jourdan, 75014 Paris.
RER : ligne B, station Cité universitaire.
Tram : ligne T3a, station Cité universitaire.
Métro : ligne 4, station Porte d’Orléans.

Bon à savoir
En parallèle à cette nouvelle visite guidée, un dépliant permettant une visite autonome du parc est mis à la disposition du public à l’accueil de L/OBLIQUE.
À partir de septembre 2013, deux visites supplémentaires seront proposées. Elles porteront sur le projet de développement de la Cité internationale et sur la question de la vie résidente.

Les bidens, jolis couvre-sol d’été

Tapis de Bidens ferulifolia dans le parc Georges Brassens, Paris 15e (75)

L’exubérance naturelle des bidens (Bidens ferulifolia et variétés) en font d’excellentes plantes pour garnir de fleurs les grandes jardinières et les suspensions, mais aussi pour couvrir le temps d’un été une parcelle de terrain inoccupée pourvu qu’elle soit bien ensoleillée et que l’on arrose régulièrement.

Le feuillage finement découpé de ces fleurs annuelles composent un joli tapis d’aspect mousseux sur lequel se détachent les fleurs étoilées jaunes ou blanches selon les variétés de Bidens. Ces fleurs étant autonettoyantes, le tapis est toujours fleuri et impeccable jusqu’aux premières gelées.

Rue des Arbustes (Paris 14e)

Enseigne de la boulangerie Aux Petits gourmets, rue des Arbustes, Paris 15e (75)

Et oui, il existe une rue des Arbustes dans Paris, plus exactement dans le 14e arrondissement. Je ne sais pas pourquoi elle a été ainsi dénommée, mais je ne pouvais pas manquer de la signaler sur mon blog Paris côté jardin.

En cherchant à photographier la plaque du nom de cette rue que je voulais immortaliser en photo, j’en ai trouvé une juste à côté d’une enseigne d’artisan boulanger qui sort de l’ordinaire avec un petit moulin, le meunier et quelques arbres. Aux Petits Gourmets, que de promesses alléchantes (non, je n’ai pas craqué) !

Rien n’arrête les jeunes pousses !

Semis spontané de paulownias ou catalpas dans la rue du Commandant René Mouchotte, Paris 15e (75)

Après le semis de paulownias sur la pile du Pont Marie (Paris 4e), voici d’autres semis de catalpas ou de paulownias, je n’ai pas pensé à regarder de près, qui poussent sur un petit terre-plein au milieu de la rue du Commandant René Mouchotte (Paris 15e).

4 bébés arbres qui ne demandent qu’à pousser et prospérer…

Tournesols parisiens

Tournesols et décorations florales estivales, Décoflo, Darses du Bassin de la Villette, Paris 19e (75)

Quelques soleils sur fond de métro aérien dans Paris près du Bassin de la Villette, une touche de végétal et de fleur parmi le béton et le goudron surchauffés de la capitale. Une vision estivale bien sympathique !

Tournesols et décorations florales estivales, Décoflo, Darses du Bassin de la Villette, Paris 19e (75)

(suite…)

Traversée du bassin de la Villette en tyrolienne

Tyrolienne pour franchir le Bassin de la Villette, Paris Plages, Paris 19e (75)

Voler dans les airs et franchir le Bassin de la Villette (Paris 19e) sans toucher l’eau ni terre, c’est possible depuis l’ouverture de Paris Plages avec l’installation d’une tyrolienne. Vous pouvez aller d’une rive à l’autre tous les jours de 13h à 20h. Cette activité est réservée aux enfants et adolescents de 6 à 17 ans.

Tyrolienne pour franchir le Bassin de la Villette, Paris Plages, Paris 19e (75)

Pour amateurs de sensations fortes. Dommage, j’ai plus de 17 ans…