13 juillet 2013 – Paris côté jardin

Archive journalières: 13 juillet 2013

L’été en bleu avec clématite et panicaut

Clématite à grandes fleurs et panicauts (Eryngium) bleus dans le parc André Citroën, Paris 15e (75)

Une tige de clématite à grandes fleurs s’est échappée de son support pour aller courir parmi une grosse touffe de panicauts bleu acier. À voir en ce moment dans le jardin bleu du Parc André Citroën, dans le 15e arrondissement de Paris.

Clématite à grandes fleurs et panicauts (Eryngium) bleus dans le parc André Citroën, Paris 15e (75)

Le label national EcoJardin décerné à 39 espaces verts

Logo du label ÉcoJardin, la référence de gestion écologique

Mardi 25 juin 2013, trente neuf espaces verts répartis dans la France entière se sont vu décerner le label national ÉcoJardin, référence de gestion écologique des espaces verts.

Créé en 2012 à l’initiative de neuf villes françaises avec d’autres maîtres d’ouvrages et partenaires techniques sous l’égide de Plante & Cité, le label ÉcoJardin vise à encourager en ville l’adoption de pratiques de gestion respectueuse de l’environnement. Ce label valorise le travail des jardiniers gestionnaires des espaces verts et sensibilise les usagers aux problématiques du développement durable ainsi qu’aux pratiques écologiques des espaces verts.

Les villes de Bain-de-Bretagne, Besançon, Bordeaux, Cherbourg-Octeville, Cornimont, Nantes, Perpignan, Saint-Sébastien-sur-Loire, Troyes ainsi que les départements de la Dordogne, du Val-de-Marne et le lycée agricole André Provots à Brette-les-Pins, voient un ou plusieurs de leurs sites labellisés pour cette année. Avec plus de dix sites labellisés chacune, les villes de Bordeaux et de Cherbourg-Octeville sont engagées dans une démarche exemplaire de labellisation de la totalité de leurs espaces verts et paysagers.

Les sites labellisables sont de maîtrise publique ou privée, et doivent accueillir du public, que ce soit en accès libre ou sous conditions. Entreprises, lycées professionnels, particuliers, petites, moyennes et grandes collectivités peuvent ainsi faire labelliser un parc, un espace naturel aménagé, un cimetière, un accompagnement de bâtiment ou des alignements d’arbres.

L’organisation du label national ÉcoJardin repose sur une gouvernance associant trois parties indépendantes entre elles :

  • Plante & Cité, plateforme nationale d’expérimentations et de conseils en espaces verts, propriétaire du label et qui en établit le référentiel ;
  • Natureparif, animateur de la procédure d’attribution qui s’appuie sur un comité de labellisation réunissant de nombreux acteurs ;
  • et des organismes indépendants chargés de l’audit des sites présentés.

Le label est attribué sur la base d’un audit réalisé par des auditeurs indépendants (bureaux d’études ou architectes-paysagistes alliant compétences en gestion d’espaces verts et en écologie scientifique) sélectionnés par Natureparif. Cette attribution est valable trois ans, période au cours de laquelle les entreprises et les collectivités s‘engagent à poursuivre et développer leur travail en faveur de la préservation de l’environnement.

Pour Liliane Pays, présidente de Natureparif, « Le Label ÉcoJardin devrait très vite s’imposer comme un instrument incontournable pour encourager l’ensemble des gestionnaires d’espaces verts, publics ou privés, aux bonnes pratiques en matière de respect de l’environnement ».
Jean Claude Antonini, président de Plante & Cité salue de son coté « la grande qualité du travail réalisé par les jardiniers des collectivités et les entreprises, notamment la suppression de l’utilisation des pesticides dans leurs espaces verts, qui constitue l’un des éléments indispensables du Label ÉcoJardin« .

(suite…)