L’écume rose du céanothe

Céanothe caduc à fleurs roses, Cap 18, Paris 18e (75)

L’hiver n’a pas abimé ce bel arbuste qui se couvre de gros pompons vaporeux en cette fin de printemps. Une floraison toute aussi délicate que généreuse.

Céanothe caduque à fleurs roses, Cap 18, Paris 18e (75)

Le sujet que j’ai photographié dans Paris non loin de mon lieu de travail n’est bien sûr pas étiqueté. Mais je pense qu’il s’agit d’un Ceanothus pallidus ‘Marie Simon’ compte tenu de la douceur du coloris des panicules de fleurs et du petit développement de l’arbuste.

Le port de ce ceanothe est compact, arrondi, et forme une touffe serrée n’excédant pas 1 mètre d’envergure. Il convient donc aux petits jardins urbains ou aux premiers plans de massifs dans les espaces plus vastes. Les rameaux sont fins et teintés de pourpre. Ils se remarquent davantage en hiver quand le feuillage caduc est tombé.

Commentaires (2)

  1. Sophie B

    Quelle splendeur cette floraison vaporeuse !

  2. Lucie

    Voila un arbuste plein de féminité – ce rose délicat est une pure merveille et se marie si bien avec le ton du feuillage – bravo la nature et merci à vous Alain d’attirer notre attention dessus –

    Amitiés,

    Lucie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

273 Partages
Partagez
Tweetez
+11
Enregistrer271
Partagez1