SimAgri, l’agriculture dans votre salon

Chaque année plus de 500 000 visiteurs arpentent les allées du Salon International de l’Agriculture à Paris (75). Ce chiffre à lui seul reflète l’intérêt que suscite l’agriculture auprès des professionnels mais aussi auprès du grand public ! Mais savez-vous qu’il est possible d’avoir sa ferme dans son salon, et ce, grâce à SimAgri, le premier jeu de simulation agricole par interface Web ?

Depuis plus de 6 ans ils sont 25 000 à avoir une ferme virtuelle, qu’ils gèrent quotidiennement en s’occupant des animaux, des cultures, du matériel agricole…

Un jeu ludique, éducatif, réaliste, évolutif, SimAgri est avant tout un jeu à l’esprit ludique et éducatif, ou l’on joue en apprenant. Basé sur la réalité, le joueur apprend énormément sur l’agriculture. Il peut ainsi découvrir les noms des races animales, savoir à quelle période semer le blé, comment produire du foie gras, comment cultiver des légumes… et ainsi devenir un vrai fermier « virtuel ». SimAgri c’est aussi la sauvegarde virtuelle des races animales. Comme dans la réalité, certaines races sont menacées. Les joueurs doivent donc faire en sorte de maintenir et relancer ces races sur SimAgri. Même virtuel, c’est un défi de taille pour préserver la diversité animale. SimAgri ce sera aussi dans quelques mois la possibilité d’élever des chevaux pour les loisirs ainsi que pour les compétitions. Un challenge de taille pour les joueurs qu’il sera possible de relever seul ou à plusieurs.

SimAgri en quelques chiffres
25 000 joueurs actifs (francophones et anglophones),
230 000 joueurs inscrits,
5 pays pour installer sa ferme (France, Belgique, Suisse, Canada et États-Unis),
66 marques de matériels agricoles (Claas, John-Deere, Massey-Ferguson, etc…),
85 races animales réparties sur 11 espèces (bovins, ovins, porcins, etc…),
4 personnes pour gérer le jeu et son développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez