Que faire des jeunes plants de tomates fin février ?

Et oui, le mois de février n’est pas terminé, mais déjà les premiers jeunes plants de tomates sont arrivés dans certaines jardineries franciliennes. Deux mois trop tôt car la mise en place définitive dans la région parisienne se fait plutôt après la mi avril, voire en mai ou début juin quand le printemps est trop frais.

Jeunes plants de légume frileux en jardinerie

Jeunes plants de tomates prêts à repiquer, photo Alain Delavie

Des jeunes plants pas endurcis, provenant directement d’une serre, pas du tout préparés à supporter des températures fraîches ou peut-être même froides, pour ne pas dire glacées. Car l’hiver n’est pas officiellement terminé et nul ne peut dire s’il est réellement fini et si nous allons avoir dorénavant un temps doux et agréable.

Bref, installez ces jeunes plants sur son balcon, sa terrasse ou dans son jardin, c’est prendre de très grands risques et presque à tous les coups rater sa culture de tomate. Fin février et début mars, on les garde au chaud sous abri, dans une véranda ou une petite serre. Et on les surveille pour les arroser dès que le substrat est sec, pour tailler les gourmands qui bien sûr ne vont pas cesser de pousser.

Vous n’avez pas de serre ni de véranda ? Oubliez ces jeunes plants, il y en aura bien d’autres dans quelques semaines.

Commentaire (1)

  1. Sandrine Pouillet

    ils ne vont pas faire long feu une fois planter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez