Cultiver ses légumes sans avoir à se baisser, c’est possible !

Faire un potager ou cultiver quelques légumes c’est bien, mais c’est vite très fatigant. Combien de jardiniers et de jardinières se sont un jour plaints d’avoir mal au dos après une séance un peu trop intensive de jardinage ? Beaucoup, pour ne pas dire tous ! Voici quelques solutions pour jardiner moins péniblement.

L’idée, c’est de faire venir la terre à soi, plutôt que de se baisser pour la travailler. Simple à dire, plus difficile à réaliser quand on a un grand potager. Mais par contre, pour les jardiniers de ville, il y a des solutions faciles à mettre en oeuvre, de plus en plus d’ailleurs.

Potager en carré surélevé, jardin partagé Le poireau agile, Jardin Villemin, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Potager en carré surélevé, jardin partagé Le poireau agile, Jardin Villemin, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Première solution, qui demande simplement un peu de récupération et quelques talents de bricoleur : un carré de potager surélevé au-dessus de palettes en bois recyclées. La planche de légumes ou de plantes aromatiques se retrouvent ainsi hissée à hauteur d’homme, à portée de la main.

Potager en carré surélevé, jardin partagé Le poireau agile, Jardin Villemin, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Potager en carré surélevé, jardin partagé Le poireau agile, Jardin Villemin, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Le carré potager en bois est tapissé avec un film en plastique pour éviter les écoulements d’eau et de terre. Une idée vue dans le jardin partagé Le poireau agile, près du Jardin Villemin, dans le 10e arrondissement de Paris.

Meuble de jardin : table potagère

Table potagère, Chelsea Flower Show 2010, photo Alain Delavie

Plus sophistiquée et chic, cette table potagère en bois peint découverte lors du dernier Chelsea Flower Show à Londres (UK) en mai 2010 offre une belle profondeur et longueur, qui permettent la culture de quelques légumes et plantes condimentaires sur un balcon, une terrasse ou dans une cour. Une culture sans se baisser !

Meuble de jardin : colonne potagère

Colonne potagère, Chelsea Flower Show 2010, photo Alain Delavie

Quand on a pas beaucoup de place, la colonne potagère avec le même style de meuble est une bonne solution. Salades et romarin au 1er étage, sauge officinale et thym en dessous dans l’exemple présenté en photo. Et il existe aussi un modèle à trois étages (à l’arrière plan).

Dans le même esprit, il existe un autre modèle, la table potagère en bois d’Oogarden.com, proposée également chez Jardin Déco.

Meuble de jardin : table potagère en bois

Table potagère en bois, www.oogarden.com

La table potagère en bois gris clair trouve sa place dans les vérandas, sur les balcons ou les terrasses, mais aussi dans la cuisine très ensoleillée d’un loft. Robuste et à une hauteur idéale de 80 cm de hauteur, cette table saura révéler vos talents de jardinier avec le moins d’effort possible ! Elle dispose d’un bac en métal de 120 cm de longueur, 28cm de largeur et 20 cm de profondeur. Prix de 149 euros.

Chez Nature & Découvertes, vous trouvez aussi un modèle de table potagère sur roulettes, bien conçue et très fonctionnelle.

Potager en carré surélevé : la table potagère sur roulettes de Nature & Découvertes

Table potagère sur roulettes, Nature & Découvertes

Avec ce modèle, le potager vient à vous !
Non seulement le carré de culture est juste à portée de main, mais le meuble peut se déplacer à volonté grâce aux roulettes.
Le tiroir métallique sous le carré potager permet de récupérer l’eau de pluie ou d’arrosage en excès.
Et les petits crochets sur le côté permettent d’accrocher les outils nécessaires pour l’entretien du carré de légumes.
Cette table potagère vous coûtera 129 euros.

Plus d’excuse pour ne pas jardiner !
Allez hop, tous au potager !
Et si tu ne vas pas au potager, le potager ira à toi !

Commentaires (10)

  1. Quentin

    Belle découverte, je suis allé le weekend dernier dans un grand magasin de bricolage pour acheter du bois de coffrage. Avec un peu d’huile de coude, il est facile de reproduire uns carré potager en hauteur comme ceux ci-dessus. Ce sont mes lombaires qui me disent merci.

  2. Laurent

    Ou alors pour y repiquer une salade toute prêt! LOL

    Mais tu as raison, pour des herbes aromatiques, ça peut être sympa.

  3. jpp

    Le modèle du jardin Villemin est fort cher effectivement mais ce n’est pas un modèle bricolé mais spécialement étudié pour les handicapés, en bois imputrescible et fabriqué dans un centre de réinsertion.
    Les remarques de Laurent sur les légumes en bac sont importantes à l’heure où la Ville de Paris ,effrayée par certaines études sur les pollutions urbaines, n’envisage plus que des jardins partagés « hors-sol ».

  4. Pingback: Les tweets qui mentionnent Cultiver ses légumes sans avoir à se baisser, c’est possible ! « Paris côté jardin -- Topsy.com

  5. alain of paris (Auteur de l'article)

    Je trouve que c’est une bonne solution pour une terrasse ou une cour en ville, pour y faire quelques condimentaires hors de prix dans le commerce alimentaire (ciboulette, persil, cerfeuil) et des laitues à couper. Il ne s’agit pas bien sûr de se lancer dans la culture des poireaux ou des artichauts. Pour cela, il faut construire des carrés à même la terre, avec une belle profondeur de terre.

  6. alain of paris (Auteur de l'article)

    Belle création, fort pratique au demeurant. Une bonne inspiration pour tous les bricoleurs jardiniers. À suivre ! Merci pour les infos.

  7. Laurent

    Une idée pour les jardiniers urbains (c’est une grande jardinière, en somme). Inconvénient: il faut être très rigoureux pour l’arrosage. Or, une plante en pot mal cultivée, donc affaiblie, subit les pires des attaques: acariens en cas de sécheresses trop fréquentes, mouches blanches si manque de ventilation, pourriture si aucune possibilité de vider le trop plein. Les légumes sont moins tolérants à ce type de stress que les annuelles d’origine mexicaine ou sud-africaine…

    Solution confortable pour le dos, mais très contraignante par ailleurs. Et puis de jolis bénéfices à faire sur ces modèles sans doute très coûteux… Moi, je serais méfiant, c’est le genre de gadget qui donne facilement de piètres résultats et risque fort de se retrouver au placard après la première année…

  8. jpp

    Le modèle du square Villemin a été implanté par Eric Prédine (http://www.saluterre.com/) lors de la journée du développement durable 2009 . C’est un modèle agréé « handicapés » :
    http://jpp.lejardinier.free.fr/spip.php?article213
    On peut bricoler soi-même une telle table , mais elle ne sera pas agréée…
    Un entretien avec Prédine, un des grands initiateurs des jardins partagés en France :
    http://jpp.lejardinier.free.fr/spip.php?article220

  9. Potager en carré

    Je suis fan des potagers en carrés (j’en cultive plusieurs moi-même), mais je n’avais jamais eu l’idée de les surélever autant. J’adore celui construit avec les palettes 😀

  10. Plantine

    Effectivement, j’ai quelques souvenirs cuisants de fin de jardinage …
    J’adore la première idée faite de palettes.
    J’y aurais tourné les palettes verticales dans l’autre sens, pour permettre de poser des outils ou d’autres pots sur les étagères ainsi dégagées.
    Dernière image : Excellente l’idée du potager qui vient à nous !
    Un nouveau concept pour permettre au potager de faire une petite promenade jusqu’à la cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

949 Partages
Partagez49
Tweetez
+13
Enregistrer896
Partagez1