Concours « Jardiner autrement, réduisons l’usage des pesticides »

La Société Nationale d’Horticulture de France lance un grand concours national « Jardiner autrement, réduisons l’usage des pesticides » pour les jardiniers amateurs.


Ce concours, organisé en partenariat avec les principaux organismes et associations actifs dans le monde du jardin, est gratuit et ouvert jusqu’au 15 avril 2011.

Férus de jardinage ou jardiniers en herbe ? Que vous ayez un potager, un jardin d’agrément, des plantes en pot d’intérieur ou d’extérieur, le concours des jardiniers amateurs n’attend que vous ! Vous résidez en France métropolitaine et vous connaissez des pratiques alternatives à l’usage de pesticides, inscrivez-vous et partagez vos connaissances !

Les démarches des jardiniers amateurs, les plus efficaces, originales et faciles à mettre en œuvre pour réduire l’usage des pesticides dans son jardin, seront récompensées par un comité d’experts.

Les cinq premiers lauréats gagneront un week-end pour deux personnes en Anjou, au cours duquel ils pourront rencontrer des personnalités du monde horticole et découvrir cette belle région. Les cinq suivants remporteront de superbes ouvrages sur les plantes et le jardinage.

Tous les témoignages, expériences et petites astuces seront relayés sur le site dédié aux jardiniers amateurs www.jardiner-autrement.fr qui, dès le mois d’avril 2011, deviendra l’outil incontournable des jardiniers.

Retrait des dossiers
– Sur le site www.jardiner-autrement.fr,
– À la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF).
Clôture des inscriptions le 15 avril 2011.

Commentaires (2)

  1. Valerie

    Il reste quelques jours pour participer au concours jardiner autrement. Le dossier est complet mais on peut choisir les pages que l’on remplit. l’important c’est de montrer concrètement ses bonnes pratiques et comment on peut éviter l’usage des pesticides.
    A bientot en Anjou pour les lauréats du concours

  2. Laurent

    Très jolie affiche, qui joue à la fois sur les enfants et les insectes. Si l’on ne protège pas nos jardins pour les uns, au moins que ce soit pour les autres… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez