Tricyrtis ‘Imperial Banner’

Les lis des crapauds me surprennent toujours. Leurs fleurs étranges me fascinent, mais je n’ai pas encore craqué pour l’une des espèces ou variétés que l’on trouve plus fréquemment à l’automne. Il s’en est fallu de peu que je ne cède pour ‘Imperial Banner’, au feuillage décoratif pendant toute la belle saison.

Lis des crapauds 'Imperial Banner' à feuillage panaché

Tricyrtis 'Imperial Banner', Hortus Veneris, septembre 2010, photo Alain Delavie

Les Tricyrtis sont originaires du Japon. Leur surnom peu élogieux de lis des crapauds provient des nombreuses tâches présentes sur les pétales des fleurs. Fleurs qui me font irrémédiablement penser à celles des orchidées…

Ces plantes vivaces à feuillages caducs fleurissent en fin d’été et surtout en automne. Selon les espèces ou les variétés, les fleurs présentent un large choix de couleur, du blanc pur au violet foncé.

Rustiques, les lis des crapauds peuvent supporter des températures très basses en hiver, jusqu’à -15 °C. Faciles à cultiver, ils apprécient une exposition ensoleillée ou mi ombragée avec un sol frais et humifère.

Lis des crapauds 'Imperial Banner', à feuillage panaché

Tricyrtis 'Imperial Banner', Hortus Veneris, septembre 2010, photo Alain Delavie

Tricyrtis ‘Imperial Banner’ présente des feuilles blanc crème panachées et bordées de vert vif. Ce feuillage lumineux est attrayant du printemps à l’automne, bien avant l’apparition de la floraison tardive.

Lis des crapauds 'Imperial Banner' à feuillage panaché

Tricyrtis 'Imperial Banner', Hortus Veneris, septembre 2010, photo Alain Delavie

Et quelle floraison ! Des petites fleurs semblables à des orchidées blanches ponctuées de violet vif avec des taches dorées au coeur.

Lis des crapauds 'Imperial Banner' à feuillage panaché

Tricyrtis 'Imperial Banner', Hortus Veneris, septembre 2010, photo Alain Delavie

Cette variété est une mutation de Tricyrtis ‘Empress’.
Elle était proposée par la pépinière Hortus Veneris lors de la dernière Fête des Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui à Saint-Jean-de-Beauregard (91).

Et pour finir, un lien vers le site de la pépinière galloise Farmyard Nurseries (UK) qui détient la collection nationale de Tricyrtis pour le Royaume-Uni : Tricyrtis ‘Jewels of the Orient’.

Commentaires (8)

  1. Pingback: J’ai craqué pour le Tricyrtis ‘Imperial Banner’ « Paris côté jardin

  2. Laurent

    Merci. Celles que tu cites, je n’y pense même pas, sauf en pot. Ici, il fait vraiment trop froid, sans compter cette humidité continuelle. Adieu, Anigozanthos et Proteas, Grevilleas et Eryhtrines, et même bulbes méditerranéens… A chaque climat ses plaisirs… 😉

  3. Noémie Vialard

    Mets un peu de sable à la plantation…Mon jardin est si drainé, que je dois arroser beaucoup. Chacun ses malheurs! Par contre, génial pour les Sud Africaines et les australiennes!

  4. Laurent

    Merci Noémie. Mon sol n’est pas lourd (pas une once d’argile), mais peut-être n’est-ce pas encore suffisant, surtout sous le pluvieux climat de Belgique…

  5. Noémie Vialard

    Laurent, ce sont des plantes que je réussis bien, à l’ombre, en sol humifère, dans mon sol très drainé. Je pense que ton sol n’est peut être pas suffisamment drainé, pour passer l’hiver? C’est un peu comme les primevères du Japon: fraîcheur l’été, sol sec en hiver.

  6. Laurent

    J’ai déjà essayé à deux reprise (‘Miyazaki’ et ‘Chocolate Mousse’), mais ils ne passent pas l’hiver. Mais que leur faut-il??? 🙁

  7. Vérone

    A si j’avais le nom aussi …
    Je viens d’aller voir des mes photos …
    Je voulais la mettre en Jardinière tu pense que çà ira ?
    Elle n’est pas très haute …

  8. Vérone

    Chouette çà Alain
    C’est une des peu de vivaces que j’ai achetée à Saint Jean !
    J’avais pas noté le nom …
    🙂
    Mais je l’ai pas acheté chez lui par contre …
    Bon matin
    Vérone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez