Archive journalières: 27 octobre 2010

Les géraniums, rois des fenêtres et des balcons même en automne !

Tant qu’il ne gèle pas, les géraniums continuent à fleurir, toujours plus généreux et opulents. L’arrivée de l’automne ne leur fait pas peur, le spectacle de leur floraison foisonnante se prolonge, apportant une touche colorée dans la grisaille de l’arrière-saison.

Fenêtres et balcons fleuris dans Paris

Maison fleurie de géraniums lierres, rue Saint-Vincent à Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Les exemples de fenêtres ou de balcons fleuris avec des géraniums sont nombreux dans Paris, mais j’aime tout particulièrement cette belle bâtisse de la Butte Montmartre, située rue Saint-Vincent (Paris 18e).

Fenêtres et balcons fleuris dans Paris

Maison fleurie de géraniums lierres, rue Saint-Vincent à Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Les géraniums lierres ont encore de beaux jours devant eux. Difficile de trouver une fleur d’été aussi généreuse et facile à réussir en pot ou en jardinière…

Pour la Toussaint, des bégonias !

Paris, comme toutes les grandes villes, offrent un microclimat plus clément que celui de la proche campagne, avec souvent deux à trois degrés de plus qu’en banlieue ou plus loin encore. Ce réchauffement urbain retarde l’apparition des gelées et prolonge les floraisons des fleurs d’été, notamment celle du bégonia ‘Dragon Wing’, tout feu tout flamme encore.

Fleur d'été et d'automne en ville

Bégonia 'Dragon Wing' en pleine floraison sur mon balcon fin octobre, octobre 2010, photo Alain Delavie

Avec les géraniums lierres ou zonales, cette variété de bégonia est certainement l’une des fleurs d’été parmi les plus florifères et robustes. Je ne l’ai jamais vu malade, que l’été soit très chaud ou pourri. Et il ne cesse de fleurir généreusement jusqu’aux premières fortes gelées.

Les asters que j’avais achetés pour le remplacer l’année prochaine devront encore attendre pour rejoindre leur potée définitive. La place n’est pas libre !

L’impressionnante vigne vierge de la place Alphonse Humbert (Paris 15e)

Peu à peu, les vignes vierges de la capitale s’embrasent, offrant un spectacle haut en couleurs pendant quelques semaines à peine. Il faut en ce moment aller faire un tour vers la place Alphonse Humbert, à l’angle des rues Émile Zola et Javel, dans le 15è arrondissement de Paris. Vous y verrez un bel exemple de mur végétal version plante grimpante.

Mur végétal dans Paris

Immense vigne vierge sur l'immeuble de la place Alphonse Humbert, à l'angle des rues Émile Zola et Javel, Paris 15e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Un immeuble festonné, paré de guirlandes végétales que rien ne semblent pouvoir arrêter.

Mur végétal dans Paris

Immense vigne vierge sur l'immeuble de la place Alphonse Humbert, à l'angle des rues Émile Zola et Javel, Paris 15e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

(suite…)