L’impressionnante vigne vierge de la place Alphonse Humbert (Paris 15e)

Peu à peu, les vignes vierges de la capitale s’embrasent, offrant un spectacle haut en couleurs pendant quelques semaines à peine. Il faut en ce moment aller faire un tour vers la place Alphonse Humbert, à l’angle des rues Émile Zola et Javel, dans le 15è arrondissement de Paris. Vous y verrez un bel exemple de mur végétal version plante grimpante.

Mur végétal dans Paris

Immense vigne vierge sur l'immeuble de la place Alphonse Humbert, à l'angle des rues Émile Zola et Javel, Paris 15e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Un immeuble festonné, paré de guirlandes végétales que rien ne semblent pouvoir arrêter.

Mur végétal dans Paris

Immense vigne vierge sur l'immeuble de la place Alphonse Humbert, à l'angle des rues Émile Zola et Javel, Paris 15e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Je ne sais pas quel age à cette belle vigne vierge, mais je trouve le résultat très réussi.

Mur végétal dans Paris

Immense vigne vierge sur l'immeuble de la place Alphonse Humbert, à l'angle des rues Émile Zola et Javel, Paris 15e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Mur végétal dans Paris

Immense vigne vierge sur l'immeuble de la place Alphonse Humbert, à l'angle des rues Émile Zola et Javel, Paris 15e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Je remercie chaleureusement Jean Riondet qui m’a envoyé un courriel la semaine dernière pour me signaler l’existence de cette vigne vierge, l’une des plus grandes de Paris, si ce n’est la plus grande. Est-ce quelqu’un en connaît une plus imposante encore ?

« Il faut la visiter avant qu’elle ne disparaisse définitivement sous les désirs récurents de propriétaires et syndics en mal de ravalement de façade. » me disait-il, aussi je n’ai pas attendu pour aller découvrir cette merveille végétale.

Jardin entre ciel et terre dans Paris

Immense vigne vierge et balcon fleuri sur l'immeuble de la place Alphonse Humbert, à l'angle des rues Émile Zola et Javel, Paris 15e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Difficile de défaire cette belle vigne vierge pour ravaler l’immeuble sans beaucoup l’abîmer, car les tiges détachées ne pourront plus jamais s’agripper. Seules les nouvelles pousses pourraient envoyer des crampons sur les murs refaits à neufs. Il faudrait des années pour obtenir ces guirlandes végétales immenses à partir de la souche au pied de l’immeuble…

Mais pour le moment, admirons, admirez…

Commentaires (2)

  1. Plantine

    Bon courage aux ouvriers parce que les traces des crampons sont bien visibles ! On voit que certains occupants l’on enlevée.
    C’est vrai que c’est beau et il faudrait savoir tous les avantages et les inconvénients d’une vigne vierge sur un mur de façade pour décider.
    En attendant le massacre, on admire … et c’est magnifique !

  2. noemie

    Impressionnant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez