Archive journalières: 25 août 2010

Élisez le plus beau dahlia au Parc Floral de Paris

72 variétés de dahlias sont exposées dans le Parc Floral de Paris et sont en compétition pour le concours de cette année. Depuis le 21 août, vous êtes invités à participer en sélectionnant les trois plus beaux spécimens.

Le vendredi 17 septembre 2010 aura eu lieu le 22e concours international du dahlia, qui se déroule chaque année au Parc Floral de Paris. Depuis 1988, le dahlia s’expose au Parc Floral de Paris pour le plus grand plaisir des visiteurs qui viennent le contempler. Une reconnaissance méritée pour cette fleur flamboyante, qui égaye les jardins du mois de juillet aux premières gelées. Plantés en juin, les dahlias du parc floral sont en pleine floraison à partir du mois d’août. Les 72 variétés en compétition cette année sont des hybrides de professionnels ou d’amateurs venus de France, de Hollande, d’Allemagne, de Lettonie et de Russie. Elles sont jugées par des professionnels puis par un grand jury sur quatre critères : esthétisme, vigueur, rusticité et floraison. Une attention particulière est portée à leur résistance aux maladies qui permet de limiter l’utilisation de produits phytosanitaires.

Le Critérium du public, lancé depuis l’été 1992, permet aux visiteurs de participer par leur vote à la sélection des trois plus beaux dahlias de l’année. Entre le 21 août et le 12 septembre, les visiteurs sont invités à choisir parmi les candidates de l’année leurs trois variétés préférées, en les classant par ordre de préférence. Tous les visiteurs du parc floral peuvent participer à ce critérium. Un bulletin de vote sera disponible à l’entrée du jardin du dahlia et vous n’aurez plus qu’à y inscrire les trois espèces qui vous auront séduit. Il est attribué 3 points à chacune des variétés chaque fois qu’elle figure en première place sur le bulletin, 2 points lorsqu’elle figure en deuxième position, 1 point en troisième position. Le total des points ainsi obtenu pour chaque variété détermine le classement.

Les résultats du critérium seront affichés le 18 septembre. Les gagnants seront prévenus par un courrier personnel de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement. Cinq tubercules de dahlia leur seront offerts.

Bordure parfumée de menthe panachée

Le beau massif blanc du Parc des Buttes-Chaumont (Paris 19e) que je viens de vous montrer est en fait bordé par une rangée de pieds de menthe à feuillage panaché de blanc (Mentha suaveolens ‘Variegata’). Un beau liseré végétal dans les tonalités de la composition et parfumé quand on le froisse.

Fleurs annuelles

Bordure de menthe panachée et massif de dahlias blancs, décorations florales estivales du Parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Il faut tailler régulièrement les tiges des pieds de menthe qui poussent trop en hauteur pour finir par fleurir. C’est l’occasion de récupérer quelques feuilles au parfum de menthe et de pomme verte qui accompagnent des salades de fruits ou permet de composer des infusions rafraîchissantes.
Le terrain doit rester aussi suffisamment frais pendant la belle saison pour permettre à la menthe de s’étoffer et surtout pour éviter que les petites feuilles ne se dessèchent sur les bords. Mais tout le massif a besoin d’arrosages réguliers et compte tenu du sol bombé au centre de la corbeille, les eaux d’arrosage ont tendance à s’infiltrer ou couler vers les menthes qui en profitent.

En automne, quand la plupart des fleurs terminent leur floraison et le plus souvent leur courte vie de plante annuelle ou de vivace non rustique, cette menthe panachée peut se conserver d’une année sur l’autre car elle est bien vivace et rustique. Mais il sera difficile de la contenir dans son rôle de petite bordure bien proprette. C’est une menthe, qui comme toute menthe qui se respecte, envoie ses racines traçantes de part et d’autre, y compris dans la pelouse où elle parfumera les tontes. De la bordure au tapis, il ne faut souvent que quelques mois si on ne joue pas de la bêche et des cisailles.

Une idée de massif de fleurs d’été blanches

Charmant quatuor de fleurs d’été blanches, simples et sophistiquées à la fois, pour une composition pleine de fraicheur et de lumière dans une des corbeilles qui fleurissent le parc des Buttes-Chaumont (Paris 19e).

Fleurs annuelles

Dahlias et tabacs sylvestres, décorations florales estivales du Parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75), août 2010, photo Alain Delavie

La hauteur de la composition est donnée par la grande touffe de tabac blanc (Nicotiana sylvestris) situé à l’arrière-plan. À son pied, un large tapis composé de dahlias nains à fleurs simples, de gauras et de quelques anthémis parmi lesquels se glissent des brizes déjà sèches. Une composition très fleurie, mais légère dans laquelle les dahlias semblent flotter, entourés de nuées de papillons blancs. Une belle réussite qui a l’avantage de bien tenir et de se prolonger avec l’été.