Archive journalières: 6 août 2010

Les gros coussins de l’herbe du Japon (Hakonechloa macra)

Superbes en pots ou en pleine terre, les herbes du Japon forment lentement de gros coussins joliment avachis ou retombants. Des graminées d’une grande élégance et pas envahissantes.

Plante vivace couvre-sol

Herbe du Japon (Hakonechloa macra et H. macra 'Aureola'), Université Paris Diderot Paris 7 (Paris 13e), juillet 2010, photo Alain Delavie

L’espèce type (Hakonechloa macra) a des chaumes de couleur vert gazon brillant devenant jaune d’or à l’automne puis brunâtre en hiver. La variété panachée de jaune crème (Hakonechloa macra ‘Aureola’) est plus fréquente car elle illumine le moindre coin ombragé et forme des cascades lumineuses, qui prennent des teintes rose rouge quand les températures se font plus fraîches en automne. Les feuilles effilées prennent naturellement un port arqué. La touffe atteint 50 cm de hauteur et environ 70 cm d’envergure. La floraison en épillets vert pâle puis acajou apparaissent parfois assez tard en saison.

Plante vivace couvre-sol

Herbe du Japon (Hakonechloa macra et H. macra 'Aureola'), Université Paris Diderot Paris 7 (Paris 13e), juillet 2010, photo Alain Delavie

Ces plantes vivaces poussent aussi bien en plein soleil (éviter quand même les expositions brulantes) qu’à la mi ombre. Elles préfèrent un sol riche et humifère, qui reste frais pendant la belle saison. Rustiques, elles perdent leur feuillage quand l’hiver est rigoureux.

Plante vivace couvre-sol

Herbe du Japon (Hakonechloa macra et H. macra 'Aureola'), Université Paris Diderot Paris 7 (Paris 13e), juillet 2010, photo Alain Delavie

Dans un jardin, elles sont utilisées pour couvrir le sol, former une large bordure, ou tapisser le pied d’un groupe d’arbustes. Sur ces photos, vous pouvez admirer la très belle bordure qui a été installée le long des bâtiments de l’Université Paris Diderot Paris 7, dans l’esplanade Pierre Vidal-Naquet, dans le 13e arrondissement de Paris.

Plante vivace couvre-sol

Herbe du Japon (Hakonechloa macra et H. macra 'Aureola'), Université Paris Diderot Paris 7 (Paris 13e), juillet 2010, photo Alain Delavie

Pour admirer le feuillage retombant, il est préférable d’installer ces belles graminées au-dessus d’un petit muret ou le long des marches d’un escalier. En pot, il faut choisir un contenant plus haut que large. La croissance étant lente, n’hésitez pas à acheter une belle potée.

Cimetières du monde

Jusqu’au 2 novembre, les cimetières du monde sont exposés au Père Lachaise. C’est une première !


La grande diversité des lieux, des monuments, des rituels, magnifiquement illustrée par les 38 photos de Jean-Claude Garnier, ouvre des fenêtres sur d’autres pratiques et nous questionne aussi sur la place que nous laissons à la nature et au vivant dans ces lieux de mémoire.

C’est cet objectif qui a amené Fabienne Giboudeaux à organiser cette exposition, les cimetières parisiens étant les seuls espaces verts de la Ville où l’usage des produits phytosanitaires n’est pas encore totalement proscrit, faute de tolérance pour la végétation spontanée en ces lieux.

Infos pratiques :
Cimetière du Père Lachaise,
Entrée principale par le boulevard de Ménilmontant,
Accès par le métro, lignes 2 et 3, station Père Lachaise,
75020 Paris.
Du lundi au vendredi, de 8 h à 18 h,
Samedi, de 8 h 30 à 18 h,
Dimanche, de 9 h à 18 h.