7 août 2010 – Paris côté jardin

Archive journalières: 7 août 2010

Pluie sur Paris et la région parisienne

Le temps a été de plus en plus menaçant depuis ce matin et les vannes sont ouvertes sur la capitale et une bonne partie de l’Île-de-France. La pluie tombe à verse ! La fête pour les jardins assoiffés, pour les limaces et les escargots…

Gros nuages noirs sur Paris

Ciel de pluie sur le Jardin des Plantes, Paris 5e (75), 7 août 2010, photo Alain Delavie

Temps de pluie sur la région parisienne

Ciel noir de pluie sur la Défense, 7 août 2010, photo Alain Delavie

C’est moins drôle pour les bals, concerts et cinémas qui se déroulent en plein air. Pas un temps pour aller à Paris plage !

Le clérodendron fétide (Clerodendrum bungei)

Rencontré au hasard de mes promenades parisiennes, ce petit arbuste chinois m’a séduit par l’opulence de ses inflorescences en gros pompons rose vif, très parfumées quand on s’approche.

Arbuste à floraison estivale

Clérodendron fétide (Clerodendrum bungei), parc de Montsouris, Paris 14e, juillet 2010, photo Alain Delavie

Cette espèce de clérodendron forme un petit buisson d’environ 1,20 m de hauteur. Il prend vite de l’ampleur de part et d’autre du pied mère car il drageonne beaucoup. Même si le feuillage et les rameaux sont détruits par l’hiver, la souche repart de plus belle au printemps, avec un plus grand nombre de pousses.

Arbuste à floraison estivale

Clérodendron fétide (Clerodendrum bungei), parc de Montsouris, Paris 14e, juillet 2010, photo Alain Delavie

Les feuilles sont assez grandes. Elles peuvent atteindre jusqu’à 20 cm de longueur. Elles ont une forme de coeur et sont dentées sur le pourtour. Si les fleurs sont agréablement parfumées, le feuillage dégage une odeur assez désagréable quand on le froisse. D’où le nom commun peu élogieux donné à ce bel arbuste au look exotique.

Arbuste à floraison estivale

Clérodendron fétide (Clerodendrum bungei), parc de Montsouris, Paris 14e, juillet 2010, photo Alain Delavie

Les boutons floraux réunis en corymbes sont déjà très décoratifs. De loin on dirait des bouquets de perles rose foncé.

Arbuste à floraison estivale

Clérodendron fétide (Clerodendrum bungei), parc de Montsouris, Paris 14e, juillet 2010, photo Alain Delavie

Les petites fleurs rose plus clair que les boutons floraux sont étoilées. Les cinq pétales qui les composent forment un long tube. La floraison est estivale, de la fin juillet à septembre.

Arbuste à floraison estivale

Clérodendron fétide (Clerodendrum bungei), parc de Montsouris, Paris 14e, juillet 2010, photo Alain Delavie

Arbuste à floraison estivale

Clérodendron fétide (Clerodendrum bungei), parc de Montsouris, Paris 14e, juillet 2010, photo Alain Delavie

Les fleurs donnent ensuite des baies bleu très foncé toutes aussi décoratives.

Cet arbuste apprécie une exposition chaude et ensoleillée, avec un sol riche qui reste frais pendant la belle saison. Par temps sec, le feuillage fane vite quand la plante manque d’eau. Mais il se redresse vite avec un arrosage copieux.

Le saviez-vous ?
Clerodendrum vient du grec « kleros » qui signifie chance ou destin et « dendron », « arbre ». C’est donc l’arbre de la chance.
Alexander Andrejewitsch von Bunge était un botaniste russe (Kiev 1803 – 1890) qui enseignait en Estonie à l’université de Dorpat. Il étudait la flore dans le désert de Gobi en Mongolie et en Sibérie occidentale.