Archives de mots clés: Paris 19e

Les belles couleurs d’automne du Begonia grandis pourpre PB 03-719

Begonia grandis (pourpre) PB 03-719 en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Petit à petit, le feuillage vert foncé et pourpre au revers du Begonia grandis PB 03-719 se teinte de bronze et de jaune orangé. Dès qu’un rayon de soleil traverse les feuilles, la couleur de la potée prend une belle intensité. Les derniers feux avant le repos hivernal.

Les transparences dues au soleil rasant donne des teintes éclatantes et chaudes. Ça c’est du feuillage d’automne !

Begonia grandis (pourpre) PB 03-719 en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Des bulbilles se sont formées à l’aisselle des feuilles sur les tiges. Je vais essayer d’en récupérer quand le feuillage tombera. Cette variété de Begonia grandis est vraiment très colorée et très intéressante pour un balcon ou jardin ombragé.

Chrysanthème ‘Goshoma Haru’ en pleine floraison sur mon balcon parisien

Chrysanthème, Chrysanthemum 'Goshoma Haru', en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mon pied de chrysanthème ‘Goshoma Haru’ a pris ses aises et forme une grosse touffe à une des extrémités de mon balcon, avec des grandes tiges de près d’un mètre de longueur qui s’étendent au-dessus de la rue. Depuis quelques jours, il se couvre de ces étonnants plumets d’un joli rose plus ou moins soutenu.

(suite…)

Les darses du bassin de la Villette en version chrysanthèmes

Chrysanthèmes, darses du Bassin de la Villette, Paris 19e (75)Les parterres du jardin des darses du bassin de la Villette (Paris 19e) sont un véritable festival de chrysanthèmes à petites fleurs, avec un joyeux mélange de formes en coussin, en colonne et en cascade. Un total chrysanthème avec une profusion de fleurs !

Chrysanthèmes, darses du Bassin de la Villette, Paris 19e (75)
Le mélange de couleurs pourpre, rose et blanche offre une douce harmonie qui s’accorde bien avec les lumières de l’automne.

Chrysanthèmes, darses du Bassin de la Villette, Paris 19e (75) (suite…)

Tillandsia ionantha var. ionantha après un été en plein air

Tillandsia ionantha var. ionantha, Broméliacées, en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Après cinq mois de culture en plein air sur mon balcon parisien, ma touffe de Tillandsia ionantha var ionantha a bien poussé en formant de nouvelles rosettes de feuilles. Le temps devenant plus froid, je vais devoir lui trouver un emplacement plus protégé pour qu’elle passe l’hiver sans problème.

La croissance de cette espèce est assez lente. Les nouvelles rosettes ont bel aspect, mais elles n’ont pas encore les dimensions des deux rosettes les plus âgées. Pour un premier essai de culture en plein air, je suis satisfait. Je n’ai pas oublié d’arroser cette petite plante exotique et l’emplacement lui a convenu visiblement car le nombre des rosettes filles est important. J’ai utilisé un engrais foliaire pour orchidées tous les quinze jours, le résultat est plutôt probant.

Les températures baissant beaucoup, je vais devoir l’installer à l’intérieur. Il faut que je lui trouve une place près d’une fenêtre car cette espèce a besoin de beaucoup de lumière. Et il faut que je l’ai toujours à portée de vue pour pouvoir vaporiser son feuillage aussi souvent que nécessaire. À suivre !

Floraison de mon Begonia uniflora

Begonia uniflora, Bégoniacées, terrarium, Paris 19e (75)
Mon petit pied de Begonia uniflora continue sa croissance dans son terrarium et s’est mis à fleurir. Avec de grandes fleurs rose vif portées haut au-dessus du feuillage.

Begonia uniflora, Bégoniacées, terrarium, Paris 19e (75)
Une grande fleur mâle sur la photo ci-dessus.

L’espèce fait partie de la section Knesebeckia. Elle a été décrite en 1890 par Sereno Watson (1826-1892). Elle est originaire du Mexique.

Profusion de petites fleurs blanches avec l’eupatoire ‘Chocolate’

Ageratina altissima, Eupatorium rugosum 'Chocolate' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Un seul pied d’eupatoire ‘Chocolate’ (Ageratina altissima) suffit pour donner une grande brassée de fleurs blanches tout au long de l’automne, pour le plus grand plaisir du jardinier et des abeilles qui viennent y butiner en nombre.

Ageratina altissima, Eupatorium rugosum 'Chocolate' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Le jeune plant que j’ai installé au printemps dernier a pris une belle ampleur, dépassant le mètre de hauteur. La touffe s’est épaissie et depuis quelques semaines, les corymbes de fleurs blanches sont de plus en plus nombreux.

Ageratina altissima, Eupatorium rugosum 'Chocolate' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Avec des arrosages copieux et réguliers (car la plante est très gourmande en eau), la floraison est vraiment très généreuse. Et j’adore ces gros bouquets de pompons blancs qui s’accordent bien avec le pourpre du feuillage et des tiges.

Ageratina altissima, Eupatorium rugosum 'Chocolate' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)En ce moment, c’est la pleine floraison sur mon balcon. Je devrais encore en profiter quelques semaines si cette météo clémente et estivale se prolonge.