Archive journalières: 1 juillet 2016

Liriope et trèfle argentés

Liriope spicata 'Silver Dragon' et Trifolium repens sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Dans un gros pot, j’ai marié un pied de liriope à feuillage panaché de blanc argenté (Liriope spicata ‘Silver Dragon’) et un pied d’une variété du trèfle rampant (Trifolium repens) aux feuilles vertes, pourpres et vert argenté. Et les deux s’accordent très bien en fait.

La liriope reste décorative toute l’année et le blanc argenté de ses feuilles très effilées attire le regard tant il est lumineux.

J’avais déjà essayé de cultiver cette variété du trèfle rampant il y a trois ans, mais les pigeons ramiers me les ont dévorés à plusieurs reprises, à tel point que j’ai du l’arracher. Je retente cette année, mais en plaçant la potée moins en vue, pas sur la rambarde où les oiseaux ont l’habitude de venir se percher quand je ne suis pas chez moi. Et le trèfle est noyé parmi les feuilles rubanées de la liriope.

Le retour du sphaeralcea ‘Newleaze Coral’

Sphaeralcea ‘Newleaze Coral’ sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Les quelques gelées de la fin de l’hiver à Paris et le printemps frais et humide ont malmené mon pied de Pavonia ‘Miskii’ qui repart, mais avec beaucoup de peine. Par contre mon pied de Sphaeralcea ‘Newleaze Coral’, une autre Malvacée, est vite reparti et se remet déjà à fleurir, dès le début de l’été.

Les deux plantes restent à longueur d’année en pot sur mon balcon parisien, du côté le plus ensoleillé. L’année dernière avec l’hiver très doux, je ne les ai pas du tout protégées. Résultat, le petit coup de gel tardif les a ratatinées en une nuit. Mais le Sphaeralcea est plus rustique que le Pavonia et il a vite repris force et vigueur.

Au fil des années, je ne me lasse pas de ces petites fleurs d’un bel orange pastel. Elles se renouvellent jour après jour, avec une générosité bien agréable.

Floraison de l’hosta ‘Kiwi Blue Baby’

Hosta 'Kiwi Blue Baby' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Cette variété miniature d’hosta n’a décidément que des qualités. Son feuillage en rosette étalée compacte et d’un bleu éclatant mérite déjà toutes les attentions, mais maintenant la floraison blanc lilacé en épis courts et denses contribue encore plus à l’intérêt de cette petite plante vivace. (suite…)

Bidens entre ciel et terre

Bidens à fleurs rouges sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Le petit plant de bidens à fleurs rouges que j’ai trouvé lors des journées portes ouvertes de l’école du Breuil en mai dernier s’est déjà beaucoup développé et se couvre de petites étoiles parfois bien rouges ou bicolores avec du jaune et du rouge. Très gracieux et aérien.

Bidens à fleurs rouges sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Il n’y a qu’un seul pied, mais les coloris des fleurs sont très variables. Les tiges sont pourpre foncé et le feuillage découpé est teinté de pourpre aussi, même si la nuance verte domine.

La suspension est fixée à la rambarde de mon balcon, mais à l’intérieur. Le soleil venant de la rue, mon bidens s’est aussitôt dirigé vers l’extérieur du balcon en passant par-dessus la balustrade pour fleurir perché dans les airs. Il n’a pas le vertige !