Archive journalières: 4 juillet 2016

Début de floraison du pigamon ‘Splendide White’

Thalictrum 'Splendide White' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Pour sa deuxième année sur mon balcon, mon pied de pigamon (Thalictrum ‘Splendide White’) a pris ses aises au point de me dépasser allègrement. Sa belle floraison vaporeuse commence, avec une profusion de petits boutons floraux blancs et arrondis et déjà les premières fleurettes en clochettes.

Thalictrum 'Splendide White' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Pas facile à photographier ! Le moindre souffle de vent le fait bouger et la profusion de boutons floraux ne facilite pas la mise au point.

Ce pigamon se révèle être une excellente plante pour grande jardinière ou potée. Son feuillage vert bleuté rappelle celui des ancolies mais en plus fin. Peu exigeante, cette plante vivace bien rustique apprécie un substrat toujours frais pendant la belle saison. Il est préférable de lui trouver un emplacement pas trop venté sinon elle se couche. Le tuteurage s’impose sur un balcon.

‘Ground Control’, le tagète nématicide

Tagetes patula 'Ground Control' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Trouvé lors des dernières portes ouvertes de l’École du Breuil en mai dernier, cet oeillet d’Inde géant commence à fleurir après avoir pris une belle ampleur. Je voulais un grand oeillet d’Inde à fleurs simples, mais ses propriétés nématicides ne peuvent pas faire de mal au terreau de mes jardinières qui n’est pas renouvelé chaque année.

Tagetes patula 'Ground Control' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75) (suite…)

La belle architecture du chrysanthème du Pacifique

Ajania pacifica, Festival international des Jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)
Avec ses feuilles délicatement ourlées d’un liseré blanc et disposées en spirale régulière tout autour des tiges, ce chrysanthème japonais (Ajania pacifica) donne des touffes compactes et très graphiques.

Ajania pacifica, Festival international des Jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)
Ce chrysanthème est plus souvent disponible à l’automne, quand il a ses fleurs en boutons jaunes (un peu comme une santoline) qui lui ont valu son nom commun de chrysanthème mimosa. Mais il reste décoratif pendant toute la belle saison, à situation ensoleillée. Sa résistance à la sécheresse et aux embruns en font une plante parfaite pour les jardins de bord de mer ou les jardins secs. Il pousse très bien en pot ou en jardinière aussi.

Bon à savoir
Plusieurs touffes de ce beau chrysanthème ont été plantées dans le jardin intitulé « Le jardin des émergences » de la 25ème édition du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41). Ce jardin créé par Pierre Lavaud et David Simonson offre un contraste fort entre les minéraux sombres et les végétaux plus lumineux qui semblent jaillir de la terre avec une énergie insoupçonnée. Mais je ne vous en dis pas plus car j’ai bien l’intention de vous reparler de cette création primée.