Mes grenouillettes prospèrent

/, plante aquatique, plante exotique/Mes grenouillettes prospèrent

Mes grenouillettes prospèrent

Limnobium laevigatum, Nano aquarium Fluval Spec, Paris 19e (75)

Les plantes installées dans mon nano aquarium Fluval Spec ont vite pris leurs aises, en particulier les grenouillettes (Limnobium laevigatum), petites plantes flottantes aux faux air de nénuphar et aux racines démesurément longues.

Limnobium laevigatum, Nano aquarium Fluval Spec, Paris 19e (75)

Les quelques plants déposés à la surface du petit bac se sont vite multipliés et ont envahi l’espace libre pour former un superbe couvert végétal, aussi joli vu de haut que d’en-dessous.

Limnobium laevigatum, Nano aquarium Fluval Spec, Paris 19e (75)

Ces fines et longues racines s’allongent jusqu’à aller s’enfoncer dans le sol au fond de l’aquarium. Elles sont très appréciées par mes crevettes ‘Sakura Red’ qui aiment picorer dessus en les escaladant ou en les descendant. Un petit ballet très agréable à observer. Moins facile à photographier 🙁

Ces grenouillettes ont vraiment une croissance impressionnante. Voici l’aquarium le 9 février dernier (photo ci-dessous), la différence est flagrante avec les photos prises hier, moins de trois semaines après la mise en eau de l’aquarium. Je vais d’ailleurs devoir éclaircir ma plantation en déplaçant au moins la moitié des plantes en surface qui vont aller rejoindre un autre aquarium plus grand où elles pourront continuer à s’étoffer en lançant de part et d’autres des stolons qui s’enracinent et poussent très vite.

Nano aquarium planté avec Anubias sur roche, Gloosostigma elatinoïdes au premier plan et Limnobium laevigatum en surface, Paris 19e (75)

By |2013-02-25T22:43:45+00:00février 26th, 2013|aquariophilie, plante aquatique, plante exotique|7 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

7 Comments

  1. ptiJo 29 mars 2013 at 15 h 23 min

    Moi, j’avais des Pistia et… « même punition » dans mon Cube Dennerle 🙂

    Je les ai finalement remplacé par des Lemna triscula qui font un joli (je trouve) tapis de 2cm en surface et les crevettes adorent 😀

  2. Alain Delavie 2 mars 2013 at 22 h 15 min

    Je vais vite les dédoubler pour ne laisser qu’un ou deux petits pieds. Elles poussent en effet très vite et ont tendance à occuper beaucoup d’espace.

  3. laurent 2 mars 2013 at 13 h 09 min

    Jolies, mais en prenant toute la lumière, elles vont te tuer au moins les Glossostigma. L’anubias résistera sans doute plus longtemps…

  4. navarro 27 février 2013 at 9 h 46 min

    J’aime cette nouvelle presentation tout en sobriété.

  5. Alain Delavie 26 février 2013 at 21 h 51 min

    Pas d’algue pour le moment, mais juste une croissance délirante des grenouillettes qui doivent pomper pas mal de nutriments. Quant à l’eau trouble, la pompe du filtre est donné pour un débit de 150 litres/heure pour un bac de … 6 litres ! eau ultra propre et crevettes heureuses 🙂

  6. Delphine 26 février 2013 at 19 h 48 min

    ca ne verdit jamais ?? pas d’algues ni d’eau trouble ?

  7. Josette 26 février 2013 at 11 h 38 min

    Jolies et sympas.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui