Archive journalières: 27 février 2013

Un nouveau thème pour mon blog, une page d’accueil modifiée

© Onidji - Fotolia.com

Nouvelle présentation pour mon blog Paris côté jardin après plusieurs années d’utilisation du thème Atahualpa remplacé hier par le thème Suffusion que vous voyez dorénavant.

Vous retrouvez toujours toutes les fonctionnalités qui apparaissaient sur l’ancien thème, mais la disposition en page d’accueil est changée.
Les billets (articles) apparaissent dans la colonne de gauche en occupant 75 % de la largeur de la page d’accueil.
Sur la droite, vous avez deux colonnes avec un certain nombre de widgets qui me permettent d’afficher de nombreuses informations. Il faut juste faire défiler la page vers le bas pour tout lire.

Une présentation plutôt sobre, mais qui facilite la lecture je trouve.
Je n’ai pas encore exploré toutes les fonctionnalités de ce nouveau thème, je dois faire encore un peu de mise en ordre dans les colonnes de droite.
Vous êtes les utilisateurs et lecteurs de Paris côté jardin, dites moi ce que vous en pensez…

À découvrir : Alysse Lavender Stream

Alysse odorante (Lobularia maritima Lavender Stream), photo Jardin Express

Vous obtiendrez une corbeille de miel avec quelques jeunes plants de cette alysse (Lobularia maritima Lavender Stream) d’un joli lavande pourpre et au port retombant, mais qui conserve son habit tout en rondeur.

C’est une alysse issue de bouture. Elle est donc particulièrement florifère et vigoureuse car elle ne produit pas de graines et renouvelle sans cesse ses petits bouquets de fleurs.
C’est une plante très poussante à utiliser avec parcimonie avec les autres plantes pour ne pas les étouffer. Elle s’accommode aussi fort bien d’une installation dans une rocaille et on pourra également l’installer dans de vieilles auges en granit auxquelles elles redonnera une nouvelle vie, tout en attirant les papillons avec sa fleur qui exhale son doux parfum de miel.

Les alysses odorantes (Lobularia maritima) et cette variété Lavender Stream sont des plantes faciles à cultiver et sans souci. À réception des jeunes plantes, veillez à ne pas repiquer trop profondément et à garder un espace d’environ 20 cm entre deux pieds. Cette plante cultivée en annuelle aime les expositions ensoleillées ou mi-ombragées. Pour renforcer l’intensité de la floraison, on peut rabattre les fleurs fanées.
Excellente fleur tapissante pour bordures ou dallages fleuris. À utiliser aussi en suspension et dans une potée ou une jardinière sur le rebord d’une fenêtre ou d’un balcon.
Si vous l’installez dans le jardin, faites attention aux limaces.

Alysse Lavender Stream est proposée en jeunes plants sur le site de Jardin Express avec une livraison à partir du 18 mars 2013.
Les 6 Prestimottes : 11,90 €  + les frais de port.

ADAN de Vondom par Teresa Sapey

ADAN de Vondom par Teresa Sapey« ADAN est un diamant en forme de kaléidoscope. Il est le résultat d’un équilibre entre le passé et l’avenir. Plus qu’un objet, il est une pièce d’architecture aux multiples fonctions : pot de fleurs, tabouret, table d’appoint… Il est un objet du quotidien et marque une tendance à intégrer parfaitement tous les intérieurs et extérieurs de par sa forme et sa matière »
ADAN de Vondom par Teresa Sapey

La gamme de contenants ADAN propose différentes dimensions de pots, le plus petit mesurant 13x18x18 cm, le modèle le plus grand 49x68x70 cm.
Différents coloris existent : blanc, noir, violet, orange, vert, rouge, marron, gris clair ou foncé…
Avec ou sans système d’éclairage par led, ces pots conçus par Teresa Sapey coutent de 24 à 900 euros.

Vous trouverez ces contenants design sur le site Vondom ou autres sites d’achat en ligne spécialisés dans le mobilier et design.
Il n’existe pas à ce jour de boutique les diffusant en région parisienne.

Gerbe de phalaenopsis pourpres et blancs

Groupe de Phalaenopsis hybride pourpre et blanc, exposition Mille et une orchidées, grande serre du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)

Une belle composition de potées de Phalaenopsis blancs purs à l’arrière, pourpres et blancs à l’avant, posés sur un tronc en rocaille. À découvrir dans l’exposition Mille et une orchidées que vous pouvez admirer dans la grande serre tropicale du Jardin des Plantes (Paris 5e). Superbes hybrides !

Groupe de Phalaenopsis hybride pourpre et blanc, exposition Mille et une orchidées, grande serre du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)

« Vocation semencier » : grande opération pour faire connaître la diversité des métiers de la filière semences et plants aux lycéens et aux étudiants

Avec plus de 300 entreprises semencières, leurs laboratoires, usines et centres de sélection, la filière française semences et plants est un véritable vivier de compétences, qu’il est nécessaire d’alimenter constamment ! En effet les semenciers recrutent des jeunes qui dynamisent le pool de compétences en devenant les techniciens et les cadres de demain, dans des domaines très variés.

Poster "Les métiers de la filière semences", GNIS

Toutefois, malgré son dynamisme, cette filière est souvent méconnue, surtout auprès des jeunes. À partir de ce constat et pour faire partager leur passion, les semenciers et le Gnis ont décidé de mieux faire connaître les métiers du secteur semences et plants pour les différentes espèces végétales en créant une opération multi-espèces d’envergure nationale baptisée « Vocation semencier ».

« Vocation semencier » va permettre aux étudiants – du secondaire au niveau ingénieur – de mieux connaître les métiers de la filière semences et plants, de la recherche à la mise sur le marché en passant par la multiplication et la production, grâce à des rencontres « sur le terrain ». Quoi de mieux pour découvrir les différents métiers de la filière que de se rendre in-situ pour échanger avec les professionnels et découvrir leur environnement de travail ? Ce sont ainsi près de 80 sites répartis sur plus de 30 départements – usines, laboratoires qualité, stations de sélection, champs de multiplication – qui sont prêts à ouvrir leurs portes aux lycéens et étudiants dès 2013.

« Vocation semencier », c’est aussi une compilation d’informations sur les métiers des semences, à découvrir sur le site internet GNIS pédagogie au travers de 15 fiches métiers qui exposent les principales missions de chaque profession, la formation et les compétences nécessaires pour y prétendre et les possibilités d’évolution. Un poster, également en ligne, présente l’intégralité des métiers de la filière. Au-delà de ces supports, les professionnels nous parlent de leurs métiers au travers de témoignages vidéo. Bref, tout est prévu pour que les semenciers « en herbe » puissent appréhender de façon concrète leur futur métier !