Statue équestre et grande roue (Paris 1er)

/, Paris/Statue équestre et grande roue (Paris 1er)

Statue équestre et grande roue (Paris 1er)

Statue équestre à l'entrée du jardin des Tuileries et grande roue sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

La grande roue installée sur la place de la Concorde est prétexte à toutes sortes de perspectives et de photographies, que ce soit de jour ou de nuit quand elle est entièrement illuminée. Cette photo a été prise dans le jardin des Tuileries, près de l’entrée.

La statue est une reproduction du « Mercure monté sur Pégase » réalisé par Antoine Coysevox (1640-1720). L’original est en marbre et il est désormais conservé aux Musée du Louvre. Les dimensions : H. 3,15 m. ; L. 2,91 m. ; Pr. 1,28 m.

Antoine Coysevox reçut commande en 1699 d’un groupe de deux sujets équestres destinés à exalter la « renommée du Roi » (Louis XIV). Placés de part et d’autre de la partie supérieure du bassin de l’Abreuvoir à l’entrée du parc de Marly, les groupes ont été exécutés en marbre de Carrare en 1701 et 1702. Le sculpteur a souligné sur l’inscription du socle que l’achèvement de ces blocs monolithes en l’espace de deux années avait été un tour de force.
Mercure, Dieu du Commerce et des Arts, forme un groupe avec la Renommée montée sur Pégase, sonnant de la trompette. Sur un bouclier, une allégorie représente l’accession du petit-fils de Louis XIV, le duc d’Anjou, au trône d’Espagne. Dès 1719, les marbres ont été placés à l’entrée occidentale du jardin des Tuileries, où ils ont été remplacés par des moulages en 1986.

By |2012-12-19T03:15:24+00:00décembre 19th, 2012|art, Paris|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. nicole 19 décembre 2012 at 9 h 13 min

    toujours l’oeil aux aguets des perspectives et rencontres insolites, Alain, j’avoue que cette rencontre là est intéressante, une vraie couronne, cette grande roue ! et la tour eiffel qi semble oserver la scène ;.. très réussi !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui