Archive journalières: 23 décembre 2012

Lettre au Père Noël : mes plantes rêvées

Il y a des plantes dont on rêve pendant des années et que l’on arrive toujours pas à trouver ou seulement dans des pays tellement lointains que le moindre espoir de les obtenir est vain tant les obstacles sont nombreux. Mais l’envie est toujours tenace, l’espoir ne faiblit pas ! Voici ma « wish list » de plantes pour Noël. Si quelqu’un connaît un fournisseur en France ou en Europe (ou tout pays pouvant expédier en France), je suis preneur !

Clivia daruma panaché, photo clivia.topcn.cn

(suite…)

Dernières heures pour choisir et préparer son sapin de Noël

Sapin de Noël dans la rue du Château d'Eau, Paris 10e (75)

Faites-vous partie des un peu plus de 5% des acheteurs de sapins qui s’y prennent les tous derniers jours avant Noël pour acheter leur arbre ? C’est encore possible, même si le choix n’est plus aussi large qu’au début du mois de décembre.

Les ventes de sapins de Noël en 2011Véritable valeur refuge, le sapin de Noël s’est imposé naturellement en 2011 dans les dépenses des ménages. D’après l’étude réalisée par TNS SOFRES pour Val’Hor et France AgriMer en décembre 2011, le marché du sapin de Noël naturel a enregistré en 2011 un chiffre d’affaires de 137 millions d’euros (+11% par rapport à 2010). Ainsi 5,5 millions de sapins naturels ont été achetés en 2011 à un prix moyen de 24,71 euros l’unité.
22,9% des foyers français ont fait l’acquisition d’un sapin, parmi lesquels 19,3% ont fait le choix du naturel contre 3,6% pour l’artificiel. L’arbre en plastique a perdu du terrain, il ne représente que seulement 15,4% des ventes de sapins en volume contre 84,6% pour les arbres naturels.
Sur le marché du sapin naturel, deux variétés se répartissent le gros des ventes :

  • Le Nordmann, qui a continué sa progression à la fois en volume et en valeur. Il a représenté 69,1% de parts de marché en 201 et a été vendu a un prix moyen de 27,90€.
  • L’Épicéa a totalisé 27,7% de parts de marché et à été vendu à un prix moyen de 16,70€.

En 2011, la préférence des français pour les sapins naturels coupés s’est une fois de plus confirmée. En effet, 89,1% des sapins ont été achetés coupés et 10,9% ont été achetés en pots ou en motte. Le taux de sapins en pot tend à diminuer : 7,2% en 2011 contre 8,1% en 2010.
En 2011, l’achat du sapin de Noël a été davantage anticipé : 56,5% achetés entre le 1er et le 15 décembre, contre 56,2% en 2010. 37,2% entre le 15 et le 20 décembre (35,2% en 2010) et 5,4% du 21 au 24 décembre (8,5 l’année précédente).
Les acheteurs de sapins naturels ont été 46,7% à choisir un arbre mesurant entre 1m et 1,5m, et 34,3% un sapin de plus de 1,5m. Les Nordmanns ont toujours une taille plus élevées que les Épicéas : 34,5% mesurent plus de 1,5% contre 29,7% pour les Épicéas. Par ailleurs, on a constaté en 2011 une part plus importante de Nordmanns de grande taille.
L’acheteur d’un sapin naturel appartient majoritairement à un foyer de 3 personnes ou plus, avec au moins un enfant. Géographiquement, il se situe davantage en région parisienne et dans l’Est de la France, berceau de l’histoire du sapin de Noël.

À mes fidèles abonnés : changements dans la newsletter

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous abonner à Paris côté jardin pour rester en permanence informé des dernières parutions sur mon blog. Vous êtes déjà plus de 450 à l’avoir fait et à suivre au quotidien mes écrits, ce dont je vous remercie vivement.

La dernière évolution du logiciel WordPress (système de gestion de contenu) que j’utilise pour mon blog a entraîné ces derniers jours la disparition des liens actifs dans ma newsletter générée automatiquement par l’extension Suscribe 2. Depuis j’essaie en vain de rétablir les fonctionnalités qui vous permettaient d’accéder directement à chaque article que vous souhaitiez lire.

Je n’y suis pas encore parvenu, mais vous avez désormais des liens actifs vers mon blog qui vous permettent d’accéder d’un simple clic à la page d’accueil du site où sont publiés les derniers articles, en principe ceux présentés dans la newsletter. Je continue à chercher des améliorations pour vous permettre une consultation toujours plus facile.

Vous souhaitez vous abonner ?

Abonnez-vous à mon blog Paris côté jardin
C’est très simple, après avoir répéré le bouton d’abonnement (photo ci-dessus), en haut à droite sur la page d’accueil de mon blog, vous n’avez qu’à indiquer votre adresse e-mail puis cliquer sur le bouton « Subscribe » et suivre les quelques indications données ensuite. C’est très rapide.

En principe, je publie un ou plusieurs articles chaque jour. Une fois que vous êtes abonné, vous recevrez un courriel une fois par jour, le matin.