Floraisons printanières du mur végétal du Musée du Quai Branly

Le mur végétal du Musée du quai Branly a été créé en 2004 par le célèbre botaniste Patrick Blanc. Cette immense composition verticale occupe l’angle et la façade d’un immeuble donnant sur le quai et la Seine, les promeneurs pouvant passer à son pied et même le toucher. En ce début de mai, les floraisons y sont nombreuses à tous les étages.

Jardin suspendu dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

D’une surface de 800 m², le mur végétal se compose d’environ 15000 plantes issues principalement du Japon, de la Chine, des États-Unis et de l’Europe centrale. En fait, les floraisons se distinguent mieux sur les photos, surtout quand on les prend avec un zoom. Car le mur culmine quand même à plus de douze mètres de hauteur…

Jardin suspendu dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

On distingue des géraniums vivaces (fleurs rose violacé) et des giroflées ravenelles (fleurs rouge orangé vif).

Jardin suspendu dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Beaucoup d’heuchères et des tapis de campanules des murailles aux toutes petites fleurs bleu violacé vif.

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Des belles touffes opulentes de corydales et des tapis de saxifrages…

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Et pour finir cette promenade printanière dans les airs, un superbe weigélia à feuillage panaché, lumineux à souhait.
Fin de la visite, tout le monde descend !

Commentaires (7)

  1. alain of paris (Auteur de l'article)

    Bonsoir, il y a longtemps que je me suis ouvert à d’autres concepteurs de murs végétaux hormis Patrick Blanc : Flowall par exemple le 13 janvier dernier sur ce blog (http://www.pariscotejardin.fr/2010/01/100-000-tableaux-vegetaux-vendus-par-wallflower/) ou bien encore le miroir en herbe d’H2Oarchitectes (http://www.pariscotejardin.fr/2010/01/miroir-en-herbe/) ou encore Vertigarden (http://www.pariscotejardin.fr/2009/05/vertigarden-nouvelle-solution-de-fleurissement-vertical/), ou les tableaux végétaux d’Accroplant (http://www.pariscotejardin.fr/2009/05/tableau-vegetal-durable-accroplant/). Il n’en reste pas moins que les réalisations de Patrick Blanc sont nombreuses dans Paris, je ne demande qu’à admirer d’autres réalisations !!! Au plaisir d’en découvrir davantage.

  2. Schnouli

    Je suis un peu triste de voir que tout le monde ne jure que par Patrick Blanc. Il y a d’autres entreprises qui réalisent de magnifiques murs végétaux avec une technique plus élaborée et plus fiable que celle de Blanc.Je ne dis pas qu’il fait du mauvais travail mais il faut que vous sachiez qu’il existe autre chose.Regarder les entreprises comme par exemple: Héliotrope, canevaflor ou wallflower.Ils ont tous déjà réalisé des merveilles et ont tous des techniques différentes mais le visuel est toujours là à égalité des murs de Blanc.

    Ouvrez vous à autres choses!!!!

    bonne journée à tous

    Christel

  3. laurent de Liège

    Magnifique!

  4. alain of paris (Auteur de l'article)

    Bonjour Plantine, les plantes demandent peu d’entretien, si ce n’est de contrôler celles qui pousseraient trop, remplacer celles qui au contraire ne poussent pas. En général quand le choix est bien fait, ça pousse presque tout seul. C’est un jardin, vertical certes, mais un jardin quand même. Le degré d’intervention dépend aussi du désir du jardinier. Il faut aussi penser à mettre de l’engrais et un produit antichlorose dans l’eau, surtout à Paris car l’eau de ville est très dure. L’arrosage est automatisé, mais il faut surveiller le(s) tuyau(x) d’arrosage, car les trous peuvent se boucher. Sans eau, les plantes périssent très vite. Bon week-end.

  5. Plantine

    Magnifique ! une preuve s’il en est, qu’avec des plantes toutes simples on peut faire des merveilles … surtout quand on s’appelle Patrick Blanc.
    Alain, tu vas pouvoir me répondre ; je me suis toujours demandée : une fois que les plantes sont bien installées, ça demande encore de l’entretien ou ça pousse tout seul ?
    Merci pour cette ballade en ‘altitude’.

  6. noemie

    Quelle merveille! Je suis toujours aussi époustouflée lorsque je me trouve devant un immense mur créé par Patrick! Et pressée de retrouver mon petit mur d’aromatiques, mardi. Je suis trop fière d’en avoir un chez moi, même s’il est tout petit.

  7. Vérone

    C’est sublime çà !
    J’aime beaucoup !
    On y repère bien les plantes divers & variée!
    Belles associations de couleurs
    🙂

    Par ici j’ai repéré une façade moins grande que celui ci,
    Mais sympa aussi!
    Les plantes commencent à bien se développer !

    Les toitures végétales aussi me tente bien …
    Belle Journée
    Bises
    Vérone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

395 Partages
Partagez12
Tweetez
+1
Enregistrer383
Partagez