floraisons printanières – Paris côté jardin

Archives de mots clés: floraisons printanières

Un air de printemps souffle dans le jardin du Palais Royal (Paris 1er)

Magnolia fleuri dans le jardin du Palais Royal en fin d'hiver, Paris 1er (75)

L’hiver n’est officiellement pas encore terminé, mais les floraisons printanières s’emparent déjà du jardin du Palais Royal (Paris 1er) qui invite à la détente et à la flânerie, surtout quand la journée est belle et ensoleillée.

Magnolia fleuri dans le jardin du Palais Royal en fin d'hiver, Paris 1er (75)

Massif de narcisses et de jacinthes dans le jardin du Palais Royal en fin d'hiver, Paris 1er (75)

Magnolia, jacinthes et jonquilles se sont donnés rendez-vous dans le jardin et nous annoncent ce printemps tant attendu…

(suite…)

Roses en avril, le printemps s’est emballé !

Un peu partout dans les jardins, les parcs et les roseraies de Paris et d’Île-de-France, les rosiers se sont mis à fleurir à foison en avril avec un bon mois d’avance. Les floraisons du premier printemps ont été vite renforcées par celles qui apparaissent habituellement en mai et début juin. Mais que va-t-il rester dans les jardins en juin ?

Floraison des rosiers en avril dans Paris

Rosier grimpant près du métro Passy, Paris 16e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Floraison des rosiers en avril dans Paris

Rosier grimpant près du métro Passy, Paris 16e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

On peut difficilement avoir plus fleuri surtout pour un mois d’avril ! Avec le vert encore tendre des jeunes feuillages, c’est superbe.

Floraison des rosiers en avril dans Paris

Rosier grimpant près du métro Passy, Paris 16e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Floraison des rosiers en avril dans Paris

Rosier grimpant près du métro Passy, Paris 16e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Mai va commencer sans muguet, le plus souvent déjà défleuri, sans tulipe et sans lilas aussi. Les myosotis ont pris un coup de chaud bien avant l’heure. Et il n’y a pas qu’en région parisienne. Ma brève visite en Picardie bien plus froide que la capitale surchauffée par l’urbanisation et la pollution m’a permis d’y observer des massifs de rosiers bien avancés et fleuris.

Drôle de printemps !

Rendez-vous du printemps et de l’été dans le square Saint-Jacques (Paris 4e)

Ce deuxième samedi du mois d’avril a été digne d’une belle journée d’été, avec un soleil radieux, un grand ciel bleu et la foule des grands jours dans les rues, sur les terrasses et dans les parcs et jardins parisiens. Je suis passé dans le square de la Tour Saint-Jacques, noir de monde, mais fleuri comme jamais. Une halte de verdure très fleurie et parfumée au coeur de la capitale et des embouteillages.

Floraisons printanières dans les jardins de Paris

Tour Saint-Jacques, glycine et arbre de Judée dans le square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75), 9 avril 2011, photo Alain Delavie

Vision de carte postale avec un ciel d’un bleu soutenu et un soleil radieux… Et des brassées de fleurs !
Cela sentait bon la glycine à plein nez ! Parfum de miel, très sucré. Avec un ballet bruissant de bourdons et d’abeilles.

Floraisons printanières dans les jardins de Paris
Glycine dans le square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75), 9 avril 2011, photo Alain Delavie
Floraisons printanières dans les jardins de Paris
Glycine dans le square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75), 9 avril 2011, photo Alain Delavie

(suite…)

Floraisons printanières du mur végétal du Musée du Quai Branly

Le mur végétal du Musée du quai Branly a été créé en 2004 par le célèbre botaniste Patrick Blanc. Cette immense composition verticale occupe l’angle et la façade d’un immeuble donnant sur le quai et la Seine, les promeneurs pouvant passer à son pied et même le toucher. En ce début de mai, les floraisons y sont nombreuses à tous les étages.

Jardin suspendu dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

D’une surface de 800 m², le mur végétal se compose d’environ 15000 plantes issues principalement du Japon, de la Chine, des États-Unis et de l’Europe centrale. En fait, les floraisons se distinguent mieux sur les photos, surtout quand on les prend avec un zoom. Car le mur culmine quand même à plus de douze mètres de hauteur…

Jardin suspendu dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

On distingue des géraniums vivaces (fleurs rose violacé) et des giroflées ravenelles (fleurs rouge orangé vif).

Jardin suspendu dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Beaucoup d’heuchères et des tapis de campanules des murailles aux toutes petites fleurs bleu violacé vif.

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Des belles touffes opulentes de corydales et des tapis de saxifrages…

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Jardin suspendu au printemps dans Paris

Mur végétal réalisé par Patrick Blanc, Musée du Quai Branly, Paris 7ème, mai 2010, photo Alain Delavie

Et pour finir cette promenade printanière dans les airs, un superbe weigélia à feuillage panaché, lumineux à souhait.
Fin de la visite, tout le monde descend !

Floraisons printanières au balcon

Jour après jour, le balcon change, les plantes poussent à vue d’oeil et les premières floraisons printanières s’annoncent. Parmi les plus précoces, les coeurs-de-Marie et le corydalis ‘Maya’, mais aussi le saruma et les corètes du Japon.

Plante vivace : Dicentra spectabilis 'Alba'

Coeurs-de-Marie blancs en début de floraison sur mon balcon, fin mars 2010, photo Alain Delavie

Les clochettes blanches de mes coeurs-de-Marie (Dicentra spectabilis ‘Alba’) sont déjà bien formées, encore quelques jours et les grappes seront superbes. La croissance des pousses est impressionnante.

Plante vivace : Corydalis 'Maya'

Grappe de fleurs du Corydalis 'Maya' sur mon balcon, fin mars 2010, photo Alain Delavie

De plus en plus vigoureux, le pied de corydalis ‘Maya’ acheté lors des Journées des plantes de Courson en octobre dernier commence à produire des grappes de boutons floraux, déjà bien poussées et de belle taille. À l’arrière sur la photo, on aperçoit des boutons floraux du pied de corète du Japon (Kerria japonica ‘Golden Guinea’) qui ne vont plus tarder à s’ouvrir si le temps relativement doux continue. Ca pousse, ça pousse et je suis à la bourre…

Le printemps dans le parc de Belleville (Paris 20e)

Haut perché et pentu, le parc de Belleville (Paris 20ème) offre une vue splendide sur Paris. Il faut le parcourir en ce moment alors que les floraisons printanières explosent un peu partout.La promenade effectuée de la terrasse (30 m d’altitude) vers le bas du parc se fait en suivant les grands lacets ou, de façon plus directe, en descendant les escaliers qui longent les bassins et les cascades.

Dépaysement garanti, avec de superbes buis taillés en boules, beaucoup d’arbustes de terre de bruyère placés à l’ombre de plus grands arbres, des parties ombragées, d’autres plus ensoleillées, des coins de fraîcheur, d’autres surchauffés… Si vous ne connaissez pas encore, une visite printanière s’impose !

Tous les espaces verts du 20ème arrondissement : espaces verts 20ème arrdt