Vertigarden, nouvelle solution de fleurissement vertical

Ball Ducrettet lance Vertigarden™, une nouvelle solution de fleurissement vertical très simple, modulable et abordable.

Ball Ducrettet entre sur le marché du fleurissement vertical avec une nouvelle offre alliant l’originalité et la simplicité. L’objectif : permettre aux horticulteurs, aux collectivités et aux jardiniers amateurs de suivre la tendance du jardin vertical en toute simplicité ! Idéal pour les petits espaces, en décoration de rebords de fenêtre, pergolas, abris de jardin … Ou pour réaliser un véritable mur végétal ! Accroché à la verticale, il va partout !

Une utilisation simple :
– facile à produire, directement à l’intérieur du module, avec des plantes de différentes tailles : du jeune plant jusqu’au pot de 10 cm de diamètre. On peut aussi semer directement des graines dans le module Vertigarden™ (un environnement adapté sera nécessaire pour une bonne prise du semis).– facile à suspendre grâce à sa structure métallique et son kit de fixation.Un support polyvalent : on peut y planter des fleurs, des légumes et des aromatiques, ou bien des petits fruits (fraises, myrtilles…). Il peut être utilisé été comme hiver et à chaque saison, il est réutilisable !Un système ultra-modulable : présentation en isolé comme une suspension ou en assemblant des modules pour créer un véritable mur végétal !
Cette offre est proposée dans 2 conditionnements, l’un destiné aux professionnels et l’autre aux jardiniers amateurs :
– l’offre PRO avec un conditionnement en vrac est destiné à un fleurissement par un professionnel pour une vente du produit fleuri ;
– l’offre VENTE DIRECTE propose le module monté avec un emballage commercial, laissant le
jardinier amateur réaliser lui-même le fleurissement.

By |2009-11-04T07:53:50+00:00mai 4th, 2009|balcon et terrasse, déco|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Richard Dhennin "grillagiste" 7 mai 2009 at 10 h 40 min

    Séduisant mais j’ai quelques réserves…
    La terre comme substrat n’est pas la plus évidente à gérer.

    Ce qui m’inquiète le plus, c’est le confinement des plantes et de leur substrat. les échanges air/eau sont très restreint ce qui a des répercutions sur les bactéries et donc sur les racines des végétaux.
    Le choix de la couleur noir est évidement la plus discrète mais aussi celle qui accumule le plus la chaleur.
    J’ai bien peur qu’un telle système
    ce transforme en autocuiseur si les plantes ne sont pas très développées.
    A placer à l’ombre, ou de grassula au soleil.
    Quand au système d’arrosage, je ne dirai rien.

    Mais cela n’engage que moi…

    Pensez à visiter le festival de Chaumont où dans les écuries Patrick Blanc expose une nouvelle création, à ne pas louper pour les amateurs de mur végétal.

  2. Vérone 7 mai 2009 at 10 h 21 min

    Oui très Intéressant …

  3. Miss canthus 5 mai 2009 at 9 h 46 min

    Intéressant comme système!

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok